2 min de lecture Rentrée scolaire

Rentrée 2018 : des familles homoparentales se plaignent de stigmatisation

Pour Alexandre Urwicz, président de l'Association Des Familles Homoparentales, il est important d'adapter les formulaires distribués aux élèves lors de la rentrée des classes à la diversité et pluralité des familles françaises.

Certains établissements scolaires ne prennent pas en compte la diversité des modèles de familles françaises dans leurs formulaires de rentrée
Certains établissements scolaires ne prennent pas en compte la diversité des modèles de familles françaises dans leurs formulaires de rentrée Crédit : iStock / Getty Images Plus
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste

"La stigmatisation commence dès le premier jour de rentrée pour les familles homoparentales ? Nous réclamons (chaque année) que les formulaires scolaires intègrent la diversité familiale. Ici une école à Paris qui pourrait mentionner "Père ou parent" / "Mère ou parent" par exemple ?"

L'Association Des Familles Homoparentales s'est indignée sur le réseau social Twitter le lundi 3 septembre, jour de la rentrée scolaire des élèves dans les écoles, collèges et lycées français.

Car en France, si les livrets de famille et autres documents officiels fournis par l'État français sont élaborés avec l'objectif de prendre en compte toutes les dimensions possibles d'une famille française, la rédaction des formulaires de rentrée, remplis par tous et toutes les élèves, est laissée à l'appréciation des écoles... obligeant alors certains parents ou enfants à corriger, rayer ou réécrire ces formulaires, comme en témoignent plusieurs photos postées par l'association et des parents sur Twitter. 

S'inspirer du Canada

"Et ce soir, comme tous les premiers soirs de l'année scolaire, je barre 'Mère' et le remplace par 'Père'", peut-on par exemple lire sur le compte de 2papasFR. D'autres, au contraire, ont partagé des clichés de formulaires excluant la vision "un papa, une maman" des familles françaises.

À lire aussi
L'égalité femmes-hommes, une finalité de l'institution vraiment respectée ? égalité hommes-femmes
Égalité femmes-hommes : une option dans les classes françaises ?

Pour sortir de la vision "un papa une maman" des familles françaises sur les formulaires de rentrées distribués aux élèves, Alexandre Urwicz, président de l'Association Des Familles Homoparentales, préconise aux établissements scolaires français de s'inspirer du Canada, "qui est toujours en avance sur la France".

Il propose d'inscrire sur les formulaires deux fois la mention "parents", puis de proposer en dessous de cocher une case entre "père", "mère", "tuteur" ou "tutrice".

"Depuis le vote du Mariage pour tous en 2013, rien n'a été fait", déplore également Alexandre Urwicz. "Aucune circulaire, aucune instruction n'a été donnée pour que les formulaires soient mis à jour. Tout le monde se renvoie la balle entre l'académie, le recteur ou le ministère", ajoute le président de l'association, estimant que cette demande va bien au-delà du symbolique.

Une violence à l'égard des enfants

"C'est une violence à l'égard des enfants. S'ils ne se retrouvent pas dans le modèle familial proposé par ces formulaires, ils vont se sentir exclus". De l'école au centre aéré, ou de la crèche au lycée, Alexandre Urwicz plaide pour qu'après le Mariage pour tous, ces établissements prennent en compte tous les modèles familiaux.

La président souligne enfin que, mis à part ce problème relevé au moment de la rentrée, l'association reçoit des retours positifs de parents et d'élèves issus de familles homoparentales. "Le personnel de l'Éducation nationale est bienveillant, en tout cas dans les grandes villes", explique Alexandre Urwicz avant d'ajouter : "en province, nous avons peu de retours mais si cela se passait mal, je pense que nous le saurions." 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rentrée scolaire LGBT Homoparentalité
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794652125
Rentrée 2018 : des familles homoparentales se plaignent de stigmatisation
Rentrée 2018 : des familles homoparentales se plaignent de stigmatisation
Pour Alexandre Urwicz, président de l'Association Des Familles Homoparentales, il est important d'adapter les formulaires distribués aux élèves lors de la rentrée des classes à la diversité et pluralité des familles françaises.
https://www.rtl.fr/girls/identites/rentree-2018-des-familles-homoparentales-se-plaignent-de-stigmatisation-7794652125
2018-09-04 16:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/6rJHREGa2mhlEjazmKZ-CA/330v220-2/online/image/2018/0904/7794655531_certains-etablissements-scolaires-ne-prennent-pas-en-compte-la-diversite-des-modeles-de-familles-francaises-dans-leurs-formulaires-de-rentree.jpg