3 min de lecture LGBT

New York : qui sont les deux femmes trans à qui la ville va dédier un monument ?

PORTRAITS - New York va consacrer un monument à Marsha P. Johnson et Sylvia Rivera, deux femmes transgenres, héroïnes de la lutte pour les droits de la communauté LGBTQ+. Une première mondiale.

L'affiche du documentaire "The Death and Life of Marsha P. Johnson", disponible sur Netflix
L'affiche du documentaire "The Death and Life of Marsha P. Johnson", disponible sur Netflix Crédit : Netflix
Arièle Bonte
Arièle Bonte
Journaliste

C'est une première dans le monde. À New York, un monument va rendre hommage à Marsha P. Johnson et Sylvia Rivera, deux femmes transgenres, héroïnes de la lutte pour les droits de la communauté LGBTQ+ (lesbienne, gay, bi, trans, queer et plus).

Ce monument, dont la forme exacte n'a pas été dévoilée, devrait être érigé sur la place Ruth Wittenberg, tout près du Stonewall Inn. C'est ici, dans ce bar gay de Greenwich Village, qu'a eu lieu une descente de police le 28 juin 1969, marquant ainsi le début de ce qu'on appelle aujourd'hui les "émeutes de Stonewall", une série de manifestations contre les violences policières, portées par la communauté LGBTQ+ de la Big Apple.

À l'occasion des cinquante ans de cet événement emblématique dans les luttes LGBTQ+, le maire de New York Bill de Blasio a rappelé que des personnes trans ont fait partie de "cette rébellion" historique. "En réalité, elles faisaient partie des leaders de ce moment décisif de l'histoire."

Parmi ces leaders, il y avait donc Marsha P. Johnson et Sylvia Rivera. Mais leur implication dans la lutte pour les droits des minorités sexuelles a été, comme bien souvent lorsqu'il s'agit de personnes trans, minimisée, voire ignorée, y compris par une partie de la communauté homosexuelle.

Marsha P. Johnson, la "Rosa Parks des droits LGBTQ+"

À lire aussi
Le drapeau arc-en-ciel est le symbole de la communauté LGBTQ+ société
Les "thérapies de conversion" pour "guérir" les homosexuels bientôt interdites ?

Dans le documentaire disponible sur Netflix Marsha P. Johnson : Histoire d'une légende, le récit de sa vie débute sur sa mort, à l'âge de 46 ans. Son corps a été retrouvé dans le fleuve de l'Hudson, en 1962. La police a conclu à un suicide mais cette version est contestée par certains qui estiment qu'il s'agissait d'un meurtre.

>
The Death and Life of Marsha P. Johnson | Official Trailer [HD] | Netflix

Marsha P. Johnson avait 23 ans au moment des émeutes de Stonewall. Figure de la communauté LGBTQ+, cette femme noire est connue pour faire rire le public dans des shows de drag queen. "Elle", "il", Marsha P. Johnson n'avait que faire de comment on la nommait mais une chose est sûre, elle était bien "la Rosa Parks du mouvement pour les droits LGBTQ+".

Après les émeutes de Stonewall, elle a poursuivit son engagement politique dans les années 80 au sein de Act-Up, association de lutte contre le sida. Si la Ville de New York a choisi de rendre hommage à Marsha P. Johnson et à Sylvia Rivera ce n'est pas un hasard, les deux femmes se connaissaient et ont milité ensemble sur le terrain pour aider les personnes trans en situation de précarité.  

Sylvia Rivera, l'activiste qui a mis la communauté gay en face de ses contradictions

D'origine hispanique, Sylvia Rivera a 17 ans quand éclatent les émeutes de Stonewall. Tout comme Marsha P. Johnson, Sylvia Rivera était une drag queen connue de la scène new-yorkaise et l'une des activistes les plus importantes de sa génération.

Son enfance est marquée par l'abandon : celui de son père, le suicide de sa mère, puis le rejet de sa grand-mère qui n'acceptait pas l'identité de genre de sa petite-fille. À 10 ans, Sylvia Rivera se retrouve à la rue et est contrainte de se prostituer pour survivre avant d'être recueillie par une communiqué de drag queens.

Après les émeutes de Stonewall, l'activiste met la communauté gay en face de ses contractions : peu inclusives envers les personnes trans, pauvre ou racisées. Elle n'hésite pas à confronter ses bourreaux comme dans ce puissant discours prononcé en 1973.

>
Sylvia Rivera Y'all better quiet down 1973

Avec son amie Marsha P. Johnson, elle fonde en 1970 l'organisation Street Transvestite Action Revolutionaries (STAR), destinée à soutenir les jeunes trans, gays ou queer racisés sans domicile fixe. Après la mort de Marsha, Sylvia fait partie de celles et ceux qui ne croient pas à la thèse de suicide. Elle-même tentera cependant de mettre fin à ses jours en mai 1995 en se jetant dans l'Hudson.

Sylvia Rivera est décédée 2002 d'un cancer du foie, à l'âge de 50 ans. Avant de mourir, elle continua sans relâche son combat pour la visibilité et les droits des minorités sexuelles mais aussi des personnes racisées. 

Des statues ne change pas tout, mais cela envoie un message

Bill de Blasio, maire de New York
Partager la citation

À propos du monument qui rendra bientôt hommage à ces deux figures des droits LGBTQ+, Bill de Blasio a précisé : "des statues ne change pas tout, mais cela envoie un message". Une référence probable à la politique portée par Donald Trump et qui a récemment évincé les personnes trans de l'armée, comme le rapporte Libération.

Toujours aux États-Unis, des meurtres de femmes trans et racisées inquiète la communauté LGBTQ+. Au Texas par exemple, aucun de ces meurtres n'a été résolu, rapporte BuzzFeed News

La rédaction vous recommande
Lire la suite
LGBT Portrait Portraits
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797745284
New York : qui sont les deux femmes trans à qui la ville va dédier un monument ?
New York : qui sont les deux femmes trans à qui la ville va dédier un monument ?
PORTRAITS - New York va consacrer un monument à Marsha P. Johnson et Sylvia Rivera, deux femmes transgenres, héroïnes de la lutte pour les droits de la communauté LGBTQ+. Une première mondiale.
https://www.rtl.fr/girls/identites/new-york-qui-sont-les-deux-femmes-trans-a-qui-la-ville-va-dedier-un-monument-7797745284
2019-06-01 17:44:09
https://cdn-media.rtl.fr/cache/HOG-KyEzbSoxTIvnC9I9SQ/330v220-2/online/image/2019/0531/7797745557_l-affiche-du-documentaire-the-death-and-life-of-marsha-p-johnson-disponible-sur-netflix.jpg