1 min de lecture Politique

Marlène Schiappa veut renforcer l'éducation à la sexualité à l'école

La secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes exige que la loi qui existe déjà, concernant ce type de cours, soit réellement mise en oeuvre.

La secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, à l'Élysée, le 30 mai 2018.
La secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, à l'Élysée, le 30 mai 2018. Crédit : Ludovic MARIN / AFP
Emeline Ferry
Emeline Ferry
Journaliste

"Je pense que l'éducation est primordiale". Marlène Schiappa en est persuadée : pour que la société évolue vers davantage d'égalité et moins de violences sexistes, il faut apprendre le consentement et le respect d'autrui dès l'enfance.

La secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes a donc annoncé, ce mercredi 18 juillet, sur RMC qu'elle allait renforcer l'éducation sur ces sujets dans les collèges et lycées. "Une loi existe déjà, mais elle n'est pas mise en oeuvre", a indiqué celle qui s'apprête à faire voter au Parlement son projet de loi contre les violences sexistes et sexuelles.

Marlène Schiappa indique qu'elle travaille avec Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation nationale, pour inculquer ces notions aux enfants. "Nous avons adressé une circulaire à tous les recteurs en France en leur demandant de mettre en œuvre cette loi, qui existe déjà, qui demande qu'il y ait trois séances par année scolaire d'éducation à la vie affective et sexuelle". 

À lire aussi
Les inégalités femmes-hommes touchent le parlement de  Papouasie-Nouvelle-Guinée international
La Papouasie : la fin d'un parlement exclusivement masculin ?

Trois cours par an dans les collèges et lycées

Réalisés par des associations qui ont un agrément IMS (intervention en milieu scolaire), ces cours parleront "du consentement, du respect d'autrui, des rapports entre les femmes et les hommes" pour expliquer que "ce n'est pas une manière de faire la fête que de mettre une main aux fesses d'une femme ou de l'embrasser de force", a rappelé la secrétaire d'État. Elle conclut : "Le corps des femmes n'est pas un bien public, il leur appartient à elles seules".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Égalité hommes-femmes Marlène Schiappa
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794166772
Marlène Schiappa veut renforcer l'éducation à la sexualité à l'école
Marlène Schiappa veut renforcer l'éducation à la sexualité à l'école
La secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes exige que la loi qui existe déjà, concernant ce type de cours, soit réellement mise en oeuvre.
https://www.rtl.fr/girls/identites/marlene-schiappa-veut-renforcer-l-education-a-la-sexualite-a-l-ecole-7794166772
2018-07-19 12:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7W1vZwNqbH-dAn-dgTk0rA/330v220-2/online/image/2018/0719/7794166740_la-secretaire-d-etat-chargee-de-l-egalite-entre-les-femmes-et-les-hommes-marlene-schiappa-a-l-elysee-le-30-mai-2018.jpg