3 min de lecture Cinéma

Ezra Miller ("Animaux Fantastiques"), icône queer, figure excentrique des tapis rouges

PORTRAIT - L'acteur américain n'est pas passé inaperçu à l'avant-première de deuxième volet des "Animaux Fantastiques", jeudi 8 novembre à Paris. La tenue est à son image : excentrique et définitivement queer.

Ezra Miller lors de l'avant-première des "Animaux Fantastiques" le 8 novembre 2018 à Paris Crédits : Christophe Ena/AP/SIPA | Date : 09/11/2018
11 >
Ezra Miller lors de l'avant-première des "Animaux Fantastiques" le 8 novembre 2018 à Paris Crédits : Christophe Ena/AP/SIPA | Date : 09/11/2018
Ezra Miller a l'avant-première des "Animaux Fantastiques 2" à Londres, le 13 novembre 2018 Crédits : David Dettmann/REX/Shutterstock/SIPA | Date : 14/11/2018
Ezra Miller, adepte du glitter sur les tapis rouges Crédits : David Dettmann/REX/Shutterstock/SIPA | Date : 14/11/2018
En grand fan de l'univers "Harry Potter", Ezra Miller n'oublie aucun détail sur ses tenues Crédits : David Fisher/REX/Shutterstock/SIPA | Date : 14/11/2018
Ezra Miller lors d'un gala à New York le 5 novembre 2018 Crédits : Evan Agostini/AP/SIPA | Date : 09/11/2018
Ezra Miller au San Diego Comic Con a joué le jeu du cosplay, le 21 juillet 2018 Crédits : AFB/ZOJ/WENN.COM/SIPA | Date : 09/11/2018
Ezra Miller au défilé Saint Laurent, le 6 juin 2018 à Jesery City aux États-Unis Crédits : Evan Agostini/AP/SIPA | Date : 09/11/2018
Ezra Miller lors de l'avant-première de "Justice League" le 14 novembre 2017 Crédits : AP1/WENN.COM/SIPA | Date : 09/11/2018
Ezra Miller à l'avant-première du premier volet des "Animaux Fantastiques" le 15 novembre 2016 à Londres Crédits : AWPA/ZDS/WENN.COM/SIPA | Date : 09/11/2018
Ezra Miller à New York le 10 novembre 2016 pour présenter "Les Animaux Fantasiques" Crédits : Stephen Lovekin/Shutter/SIPA | Date : 09/11/2018
Ezra Miller déguisé en sorcier lors du Comic Con de San Diego le 23 juillet 2016 Crédits : Chris Pizzello/AP/SIPA | Date : 09/11/2018
1/1
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste

Les lèvres noires, une longue robe (ou est-ce plutôt une cape ?), des gants et une capuche dans le style doudoune : voilà dans quelle tenue s'est rendu l'acteur américain Ezra Miller à l'avant-première du deuxième volet des Animaux Fantastiques, jeudi 8 novembre dans la capitale française.

Quand on connaît le personnage, on est à peine étonné de ce choix esthétique : Ezra Miller est un comédien qui aime jouer avec la mode. Dans la plupart de ses apparitions publiques, l'interprète de Croyance Bellebosse, choisit souvent l'excentricité et n’hésite même pas à se déguiser lors de conventions comme le Comic Con de San Diego.

Figure androgyne et ouvertement queer depuis 2012, Ezra Miller, 26 ans, est devenu depuis quelques années une icône LGBTQ+ qui s'amuse à brouiller les frontières entre féminin et masculin. 

À lire aussi
Pierre Deladonchamps et Cyrille Mairesse dans "Les Chatouilles" Cinéma
"Les Chatouilles" : pourquoi ce film est important en 4 leçons
>
Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald - Bande Annonce Officielle Comic-Con (VF)

Explorer son identité à travers ses rôles ou sa musique

Révélé dans son rôle d'adolescent cruel et meurtrier dans Il faut qu'on parle de Kevin, sorti en 2011, Ezra Miller a tout de suite été adoubé par le cinéma indépendant américain. L'année suivante, en 2012, il incarne le rôle de Patrick dans The Perks Of Being a Wallflower, un adolescent gay particulièrement excentrique et plein de joie de vivre.

C'est à l'occasion de la promotion de ce long-métrage que le jeune acteur se confie sur sa sexualité. "À l'école, j'essayais d'embrasser les garçons", racontait-il dans une interview au magazine américain Out avant de simplement dire : "Je suis queer".

Depuis, l'acteur explore sur les tapis rouges, en séances photos et dans sa musique (qu'il écrit et compose avec son groupe, Sons of an Illustrious Father), son identité queer. Par exemple, le premier morceau du dernier album du groupe, sorti en juin dernier, s'intitule U.S. Gay. Le clip est incarné par des jeunes artistes, activistes ou intellectuel-les LGBTQ+, symbole d'une jeunesse qui ne se conforme pas dans la binarité des genres. 

>
Sons of an Illustrious Father – U.S.Gay (Official Music Video)

Une identité de genre fluide

Dans un beau portrait publié par le magazine GQ, Ezra Miller explique que son identité de genre est "fluide". "Je ne m'identifie pas en tant qu'homme, je ne m'identifie pas en tant que femme. Je m'identifie à peine en tant qu'humain", confie également l'acteur au Hollywood Reporter.

Dans ces deux articles publiés à quelques jours d'intervalle, on apprend qu'Ezra Miller a quitté la ville de New York pour vivre dans une ferme de 100 hectares dans le Vermont, un État entre Montréal et Boston. C'est là qu'il élève des chèvres, des poules, fait pousser du safran et entretient un verger de pommiers en compagnie des deux autres membres de son groupe. 

Cette connexion à la nature permet à l'acteur de réfléchir au réchauffement climatique et de trouver des métaphores subtiles sur la vie de célébrité et la masculinité. "Nous avons beaucoup d'aigles ici et lorsqu'un aigle bombarde en piqué les poulets, le coq se sépare du troupeau, fait semblant d'être blessé pour que l'aigle vienne à lui et le tue lui plutôt que ses bébés. C'est ça la masculinité", explique Ezra Miller à GQ.

"Je vais faire semblant d'être faible, d'être vulnérable pour que tu m'attaques moi plutôt que les femmes de mon entourage". On manque de ce genre de masculinité, assure alors Ezra Miller à GQ, magazine pour lequel il a posé dans des tenues empruntant à la fois des vêtements issus des vestiaires masculin et féminin.

Laisser tomber les hommes, mais...

Sur les plateaux de tournage depuis l'âge de 16 ans, Ezra Miller porte un regard critique sur le monde du cinéma. Au Hollywood Reporter, l'acteur raconte qu'un réalisateur et un producteur (qu'il appelle des "monstres") lui ont fait boire du vin alors qu'il était mineur. La star s'emporte également contre cette industrie dominée par les hommes.

À GQ, il affirme cependant qu'il faut "réinsérer" les hommes. "Laissons-les tomber comme des mouches. Je suis d'accord avec ça. Et ensuite, réhabilitons-les quand ils sont à terre".

En attendant ce jour de gloire, Ezra Miller est attendu dans The Flash, l'un des prochains films DC Comics dont le tournage n'a pas encore débuté. Il a déjà campé le rôle de ce super-héros qui court très vite l'année dernière dans Justice League

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Diaporama LGBT
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795506104
Ezra Miller ("Animaux Fantastiques"), icône queer, figure excentrique des tapis rouges
Ezra Miller ("Animaux Fantastiques"), icône queer, figure excentrique des tapis rouges
PORTRAIT - L'acteur américain n'est pas passé inaperçu à l'avant-première de deuxième volet des "Animaux Fantastiques", jeudi 8 novembre à Paris. La tenue est à son image : excentrique et définitivement queer.
https://www.rtl.fr/girls/identites/ezra-miller-animaux-fantastiques-icone-queer-figure-excentrique-des-tapis-rouges-7795506104
2018-11-09 17:34:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/uq1pbnfsDMqUmgE48gHDoQ/330v220-2/online/image/2018/1109/7795506336_ezra-miller-lors-de-l-avant-premiere-des-animaux-fantastiques-le-8-novembre-2018-a-paris.jpg