3 min de lecture Feel good

Kehlani, chanteuse LGBT qui va vous aider à "changer de mentalité"

PORTRAIT - La chanteuse américaine de 23 ans et co-fondatrice d'une application de développement personnel, a déclaré qu'elle était queer dans un message posté sur Twitter, avant de finalement l'effacer.

Kehlani lors d'un concert à Los Angeles, le 29 octobre 2017
Kehlani lors d'un concert à Los Angeles, le 29 octobre 2017 Crédit : Rich Fury / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Arièle Bonte
Arièle Bonte
Journaliste

"Je suis queer. Pas bi, pas hétéro". La chanteuse américaine, qui fêtera ses 23 ans ce mardi 24 avril, a choisi de mettre fin aux questions sur sa sexualité dans un message posté sur Twitter dimanche 22 avril. "Je suis attirée par les femmes, les hommes, vraiment attirée par les hommes queer, les personnes non-binaires, intersexe et trans", a ajouté Kehlani avant de terminer son message en disant qu'elle se définit "un peu" comme "poly" et "pansexuelle".

En d'autres termes, Kehlani peut vivre des relations amoureuses comme sexuelles avec plusieurs personnes séparément et ce, peu importe la manière dont elles définissent leur genre.

La chanteuse américaine a ensuite préféré supprimer ce tweet de son profil, où elle est suivie par 440.000 personnes "parce qu'on m'a corrigée sur la manière dont j'ai listé le spectre du genre et je suis très sensible au fait d'offenser [les autres]", a-t-elle expliqué dans un autre message.

Celle qui a été révélée en 2011 dans America's Got Talent avec le groupe PopLyfe, est aujourd'hui une artiste qui officie en solo. Le chemin n'a pourtant pas été facile pour arriver au succès qu'on lui connaît aujourd'hui. Portrait.

Une vie de galères

À lire aussi
Avec ce film hilarant et intelligent, Amy Schumer va vous décomplexer pour l'été ! Netflix
Amy Schumer : 3 raisons de regarder "I Feel Pretty", le film body positive de l'été

Kehlani est née à Oakland, en Californie, de parents souffrant d'une addiction à la drogue. Son père "a été tué" lorsqu'elle avait deux ans, raconte-t-elle dans un message publié sur Instagram, à l'occasion de la Marche anti-armes, organisée aux États-Unis en mars dernier. Sa mère, de son côté, a séjourné en prison. Ne pouvant élever sa fille, cette dernière a d'abord été confiée à des familles d'accueil avant d'être adoptée par sa tanteraconte The Fader

La jeune fille se destine d'abord à la danse et l'apprend en parallèle de ses études. Elle entre même à la prestigieuse école d'arts Julliard mais doit abandonner sa discipline après une blessure au genou, rapporte Complex. Kehlani se rabat alors sur le chant et devient ensuite la chanteuse principale du groupe d'ados PopLyfe, à l'âge de 14 ans seulement. Le groupe passe les auditions d'America's Got Talent et termine à la quatrième place.

Mais Kehlani à l'étoffe d'une star qui n'a pas besoin des autres pour briller et abandonne PopLyfe. C'est le début des galères pour l'adolescente. Elle n'a plus d'endroits où vivre, doit se contenter d'aller chez les uns et les autres et de voler les épiceries pour se nourrir.

>
ANTISUMMERLUV By Kehlani Date :

ANTISUMMERLUV, son premier morceau posté sur son compte Soundcloud en 2014, va lui permettre d'être remarqué par un producteur. Suivent ensuite la mixtape Cloud 19 et You Should Be Here. Son premier album, SweetSexySavage est sorti en janvier 2017 et a conféré à Kehlani le titre de nouvel espoir féminin de la musique R'n'B aux États-Unis et l'une des icônes du nouveau féminisme dans l'industrie musicale.

Prôner la solidarité et la diversité

"La vérité, c'est que je suis une femme forte, et parfois je suis une femme énervée et parfois je suis une femme folle", dit-elle en introduction de cet album où Kehlani ne s'excuse pas d'exister, ni d'affirmer son identité, aussi plurielle soit-elle. 

Sur les réseaux sociaux, la jeune femme se définit comme "artivist", un mélange d'"artiste" et "activiste", et fait le récit d'une industrie musicale où la sororité entre chanteuses n'est pas qu'un coup marketing. Dans le magazine Billboard, Kehlani confie être proche de la chanteuse américaine de 27 ans SZA, "on prend soin l'une de l'autre", affirme-t-elle. Une illustration de la sororité, la solidarité entre femmes en toutes circonstances. 

grl pwr @fashionnova ¿¿

Une publication partagée par ARTIVIST 333 (@kehlani) le

Consciente de l'énorme exposition dont elle dispose (plus de 5 millions de personnes la suivent sur Instagram), Kehlani partage également de nombreux messages prônant la diversité, l'inclusivité et la positivité.

Une application pour "changer de mentalité"

Cet état d'esprit, Kehlani écrit qu'elle le doit à ses fans qui lui apportent de l'amour. La jeune femme a pourtant tenté de se suicider en mars 2016 après la violente couverture médiatique de sa rupture avec la star de la NBA Kyrie Irving.

Deux ans plus tard, le chanteuse et compositrice a annoncé le lancement d'une application qu'elle a co-fondée, Flora Living et dont l'objectif rappelle le parcours chaotique de la jeune femme : encourager les internautes à "changer de mentalité et à créer une routine saine", détaille la co-fondatrice sur Twitter. La version Beta est disponible sur iOs uniquement. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Feel good Musique LGBT
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants