1 min de lecture Handicap

Crazy Horse : handicapée, Viktoria Modesta va repousser les limites de la féminité

La performeuse et chanteuse britannique Viktoria Modesta, mannequin handicapé d'une jambe qui fait de ses prothèses des œuvres d'art, va rejoindre en juin la troupe du Crazy Horse, temple parisien du "nu chic".

 Viktoria Modesta le 29 novembre 2016 à Miami, aux États-Unis
Viktoria Modesta le 29 novembre 2016 à Miami, aux États-Unis Crédit : Jamie McCarthy / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Arièle Bonte
Arièle Bonte
et AFP

Elle se décrit elle-même comme une "artiste bionique". Viktoria Modesta, performeuse britannique handicapée d'une jambe, se produira au célèbre Crazy Horse du 3 au 16 juin prochain pour 29 représentations. Elle s'y produira seule et accompagnée des danseuses du cabaret parisien dans plusieurs tableaux créés spécialement autour de son univers futuriste, a annoncé le légendaire cabaret.

"Dans un monde en plein questionnement sur le rôle et l'image de la féminité, la rencontre des univers du Crazy Horse et de Viktoria Modesta permet de mettre en scène une autre vision de la femme, de la sensualité et de la beauté au XXIe siècle", a souligné la direction du Crazy Horse dans un communiqué envoyé à l'AFP.

Née en Lettonie avec une malformation de la hanche et d'une jambe, Viktoria Modesta, 31 ans, a fait le choix à 20 ans d'une amputation pour préserver durablement sa santé et améliorer sa mobilité grâce à une prothèse "afin de libérer sa créativité loin des stéréotypes", a-t-elle expliqué.

Son clip pour la chanson Prototype, où elle apparaît avec des prothèses futuristes dessinées comme des bijoux, dont une lumineuse, a été visionné plus de onze millions de fois sur Youtube, quatre ans après sa mise en ligne. Sur Instagram et Twitter, l'artiste est suivie par plus de 100.000 personnes.

>
Viktoria Modesta - Prototype

Une femme qui a pris son destin en main

À lire aussi
35% des femmes en situation de handicap sont victimes de violences conjugales. droits des femmes
Grenelle des violences conjugales : pourquoi la question du handicap doit être prise en compte

"J'ai été fascinée par l'incroyable volonté et l'univers créatif de Viktoria. La manière dont elle a pris en main son destin et transformé sa vie en performance artistique globale est épatante", a souligné Andrée Deissenberg, directrice artistique du Crazy Horse.

"Dans un futur déjà présent où la différence est revendiquée et magnifiée, la faiblesse se métamorphose en force et atout", a-t-elle ajouté.

De son côté, Viktoria Modesta a expliqué dans un communiqué vouloir "repousser avec le Crazy Horse les limites de la féminité de la manière la plus innovante et la plus surprenante qui soit". Le rendez-vous est pris. 

Voir cette publication sur Instagram

outtake from a shoot for @phoenixmaguk some time ago

Une publication partagée par VIKTORIA | MODESTA (@viktoriamodesta) le

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Handicap Danse Art
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants