5 min de lecture Fil Super

"Zelda : Breath of the Wild" : l'héritier magistral d'"Ocarina of Time"

ON Y A JOUÉ - Le nouveau "The Legend of Zelda" sur Nintendo Switch et WiiU est-il l'un des meilleurs jeux vidéo de l'Histoire ?

>
Crédit Image : Nintendo |
AymericParthonnaud1
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

La saga The Legend of Zelda fait le bonheur des joueurs depuis les années 80. Des jeux toujours salués par la critique grâce à un gameplay innovant et une réinterprétation d'une légende (l'union de Zelda et Link pour défaire le maléfique Ganon) qui fait toujours mouche. Ces dizaines de jeux estampillés Zelda comptent quelques pépites bouleversant à elles seules les codes établis du jeux vidéo. The Legend of Zelda : A  Link To The Past (1991) sur Super Nintendo l'a fait en son temps. Plus récemment, le premier volet en 3D, The Legend of Zelda : Ocarina of Time (1998), sur Nintendo 64 reste toujours à l'heure actuelle parmi les jeux préférés des gamers. Premier jeu à obtenir la note maximale du magazine spécialisé japonais Famitsu (40/40), l'aventure du jeune Link s'est arrachée en son temps. Il tient toujours le record du jeu le plus rapidement vendu : 6 millions d'unités dans le monde en deux mois.

Le dernier opus de cette saga, The Legend of Zelda : Breath of The Wild (qui vient lancer avec lui la dernière console de Nintendo : la Switch) est clairement dans la veine de ces deux illustres ancêtres : un Zelda qui bouleverse les codes et qui restera dans l'histoire comme l'un des meilleurs Zelda, si ce n'est "le" meilleur Zelda.

Toujours plus grand, toujours plus beau

Breath of The Wild rompt avec de nombreux codes traditionnels de la saga Zelda. À la manière de l'épisode Wind Waker qui plaçait Link et Zelda dans un océan gigantesque ponctué de petites îles, Breath of The Wild surprend d'abord par son gigantisme. Hyrule n'a jamais été aussi vaste et faire courir à Link un tour complet du royaume sans s'arrêter pourrait prendre des dizaines d'heures. La première contemplation du monde depuis la montagne d'où vous vous éveillerez vous saisira ; une impression renforcée par un premier visionnage de la carte. On dézoome, dézoome et dézoome encore... et Hyrule continue de s'étendre.

À lire aussi
Judith Grimes dans "The Walking Dead" The Walking Dead
"The Walking Dead", saison 9 : que peuvent nous réserver les prochains épisodes ?

Et contrairement à certains jeux, qui ne font que sembler immenses, ici tout est visitable notamment grâce à deux facultés de Link qui peut désormais escalader n'importe quelle parois et peut planer d'un pic à un autre avec une précieuse para-voile. Vous pourrez monter sur chaque montagne, nager dans les rivières, visiter chaque ruine ou forêts. 

Graphiquement, parce que le jeu est conçu pour des consoles bien moins puissantes que la Playstation 4 ou la XBox One, Breath of the Wild n'arrive pas au niveau de The Witcher 3, Horizon Zero Dawn ou Uncharted 4. Mais Nintendo n'a jamais voulu se lancer dans une compétition au photo-réalisme. Breath of The Wild affiche un look cartoon sans être aussi radical que Wind Waker, il s'agit plutôt d'une évolution naturelle de Skyward Sword, le dernier volet présenté sur Wii. Oui, il y a de l'aliasing (ces courbes quelques peut pixelisées qui scintillent avec les mouvement) et des textures quelques peu datées, mais tout est compensé par une direction artistique de haute volée. Lumières, mouvements, impact de la météo, design des personnages et des objets, architecture... Le voyage en Hyrule est absolument charmant.

Puisqu'il est question de technique pure, il faut aussi constater que l'animation est un peu plus fluide sur le mode portable de la Switch que lorsque vous jouez sur la télévision. Nous avons constaté quelques ralentissements et une image figée totalement quelques secondes dans ce dernier mode. Rien de répétitif ou de fondamentalement handicapant.

Des combats plus ardus que jamais

Les combats ne sont pas aussi nombreux que dans d'autres Zelda mais ils sont étonnamment plus corsés. Breath of The Wild casse les codes en intégrant un équipement qui se vole sur les ennemis et se brise après quelques utilisations. Zelda nous habituait à un nouvel objet par donjon (lance-pierre, arc, boomerang, bouclier), un atout nouveau pour Link dans la résolution des quêtes et des énigmes qui l'attendaient dans son aventure. Pour les combats on comptait sur une épée, légendaire, indestructible et bien souvent on se limitait à sa seule utilisation. Breath of the Wild introduit des lances, brise-crânes, serpes, râteaux, marteaux et toute une batterie d'épées à votre arsenal. Chaque arme dispose de son niveau de puissance et de sa durabilité. Si vous adorez votre nouveau sabre, préparez-vous à le voir détruit après quelques combats.

L'équipement fait partie intégrante de la dynamique du jeu. Chaque combat doit être pensé en fonction du terrain, de votre habillement (adieu le bonnet pointu et la tunique verte historique), de la météo, des sensibilités des ennemis et des armes à votre disposition. Avant un boss par exemple, il faudra venir avec de nombreuses flèches, plusieurs arcs, des épées et boucliers, des potions et des bons petits plats pour recouvrer de la vie. Cela peut vous mener dans des petites heures de "farming" pour récupérer tel ou tel ingrédient mais ces phases sont rarement nécessaires et permettent finalement de découvrir certains endroits parfaitement méconnus. L’aventure et la découverte, partout tout le temps.

Mille choses à faire

La durée de vie de ce Zelda est probablement la plus étendue de la saga. Vous avez des dizaines de sanctuaires qui vous prendront entre 2 et 20 minutes à enchaîner combats et énigmes pour gagner un précieux point de téléportation et un peu de vie ou d'endurance. Des quêtes secondaires engageantes et très nombreuses qui participent véritablement à rendre le royaume de la Princesse Zelda vivant. Sa galerie de personnages très colorés avec des caractères bien trempés même pour ceux que vous ne croiserez qu'une fois renforce cette impression. Bien entendu, il y a aussi la quête principale que vous pouvez réaliser comme bon vous le semble, sans ordre prédéfini avec ses peuplades (qui parlent), ses donjons, ses boss et un récit qui n'oublie pas de surprendre. En se plaçant 10.000 ans après les événements d'Ocarina of Time, Breath of The Wild peut aisément être un merveilleux premier Zelda pour découvrir la saga. Les habitués ne pourront quant à eux que s'émerveiller devant certaines références. Breath of The Wild joue sur la corde sensible et nostalgique avec maestria.

Vous pouvez aussi devenir un vrai chef en maîtrisant des secrets culinaires avec les ingrédients que vous trouverez (indispensables pour affronter certains lieux et pour regagner de la vie puisque cette fois il ne suffira plus de couper de l'herbe ou briser des pots pour recouvrer des cœurs et gagner un peu d'argent). Ocarina of Time vous offrait Epona, votre unique et fidèle destrier ? Cette fois vous pourrez attraper des chevaux (et d'autres montures) sauvages, les apprivoiser et les dresser. Epona serait même quelque part dans le jeu pour les plus nostalgiques. Mini-jeux, recherches des grandes fées, quêtes de graines pour les maracas magiques d'un arbre qui parle (oui, oui), recherche de vos anciens souvenirs... Ce Zelda vous tiendra accroché à la manette pour une bonne centaine d'heure au moins. Et c'est sans compter les extensions qui viendront rajouter quelques donjons, un nouveau fil narratif et un niveau de difficulté plus ardu dans les prochains mois.

Les plus

- Le véritable héritier d'Ocarina of Time
- Le royaume d'Hyrule immense et vivant
- Une aventure épique et émouvante

- Musiques et bruitages impeccables
- Libre mais jamais perdu
- Les personnages parlent enfin (et juste ce qu'il faut)
- Une direction artistique de haute volée
- Des quêtes organiques et intelligentes
- Des centaines d'heures de jeu
- Les énigmes à se tordre les méninges
- Des combats (très) exigeants

Les moins

- Des graphismes en deçà de la concurrence 
- L'écran tactile de la tablette Switch ou WiiU n'est absolument pas utilisé.
- Beaucoup de commandes et de voyages dans les menus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fil Super Jeux vidéo Nintendo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787551680
"Zelda : Breath of the Wild" : l'héritier magistral d'"Ocarina of Time"
"Zelda : Breath of the Wild" : l'héritier magistral d'"Ocarina of Time"
ON Y A JOUÉ - Le nouveau "The Legend of Zelda" sur Nintendo Switch et WiiU est-il l'un des meilleurs jeux vidéo de l'Histoire ?
https://www.rtl.fr/culture/super/zelda-breath-of-the-wild-test-heritier-magistral-ocarina-of-time-7787551680
2017-03-07 12:03:13
https://cdn-media.rtl.fr/cache/uuHr96lKhkKTnLEaq8ck6g/330v220-2/online/image/2017/0306/7787551749_e3-zeldawiiu-01.jpg