1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Tanguy Pastureau : Téléphone sonne encore
1 min de lecture

Tanguy Pastureau : Téléphone sonne encore

REPLAY - Le groupe Téléphone, c'était la jeunesse de tous ceux qui aujourd'hui sont vieux. Nos rockeurs d'amour ont décidé de se reformer, sous un nom ridicule, mais avec l'ambition de secouer sur scène leurs vieux os qui grincent, et de faire guincher des corps qui ont renoncé à la fièvre.

Les journées de la vieille pierre 2015, c'est parti
Les journées de la vieille pierre 2015, c'est parti
Crédit : RTL
Tanguy Pastureau : Téléphone sonne encore
00:03:08
Tanguy Pastureau : Téléphone sonne encore
00:03:06

C’est formidable, le groupe Téléphone se reforme. Téléphone c’était nos Rolling Stones, des jeunes aux cheveux gras qui sniffent la paille de leur hamster. Ils étaient quatre, comme les adhérents du nouveau parti de Jean-Vincent Placé.

Il y avait Jean-Louis Aubert, qui récemment a collaboré avec Michel Houellebecq, les trois jours dans le mois où celui-ci s’est réveillé, il a enfilé une nappe, mis son tapis de salle de bain sur ses épaules et c’était parti. Il y avait Louis Bertignac, qui a fait "The Voice", dans son équipe, il ne prenait que des petites rockeuses névrosées qui à midi fumaient une feuille de laitue. Il y avait Richard Kolinka, qu’on ne connait pas car c’est le batteur, dans le rock être batteur, c’est comme militer à Debout la France en politique, on reste anonyme. Et il y avait Corine Marienneau, la seule dame du groupe, trois types pour une fille, c’était comme Youporn aujourd’hui, mais avec des vêtements.
 
Téléphone revient donc le 11 septembre en concert à Paris, sous le nom "les Insus", comprendre les Insus-Portables, leur nouveau manager c’est Tex. Et ils seront trois au lieu de quatre, puisque Corine ne veut plus croiser Aubert, elle s’en prend à une personne âgée, c’est mal.

Entre eux il y a eu des histoires d’argent, chose qui ne serait jamais arrivée s’ils avaient été albanais, et de cœur, car Corine est sortie avec Bertignac, puis Aubert, tel le marchand de glace qui goûte ses parfums, mais avec des types. Ça finit toujours comme ça, ainsi les Village People se sont séparés au lendemain d’une soirée dans un sauna gay où ils sont tous sortis les uns avec les autres (techniquement ils ont fait un Tetris).

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
Flash Culture