1 min de lecture Musique

(Re)découvrez des raretés de Michel Berger et France Gall enfin disponibles en ligne

"Le Secret" et "La tendresse des mots" ne vous sont peut-être pas familiers. Profitez du confinement pour les découvrir chez vous.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
(Re)découvrez des raretés de Michel Berger et France Gall enfin disponibles en ligne Crédit Image : Patrick SICCOLI/SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Steven Bellery
Steven Bellery
édité par Aymeric Parthonnaud

Des raretés de Michel Berger et France Gall sont enfin disponibles en version numérique. On pouvait déjà écouter ces titres méconnus sur les rééditions CD. Les voilà enfin à l’écoute sur les plateformes de streaming y compris YouTube… Une aubaine en cette période de confinement. Toute les discographies de France Gall et Michel Berger vont être mise à jour en ligne, avec des bonus. 

Premier exemple : mars 1974. Michel Berger publie son deuxième album Chansons pour une fan. On y trouve son premier vrai succès Écoute la musique. Dans la foulée de ces sessions, Berger enregistre le titre Le secret mais ne le retient pas. Dévoilé dans son intégrale en 2002, le voici enfin en digital.
  
Deuxième exemple : avril 1977. France Gall est de retour avec Dancing Disco, un opus-concept. Deuxième album entièrement façonné pour elle par Berger. On y retrouve les tubes Si maman si et Musique. Quelques mois plus tard, son époux la convainc de renouer avec la scène. Elle sort alors un 45 tours avec en Face A Viens je t’emmène et en Face B, cette chanson oubliée La tendresse des mots.

>
Michel Berger - Le secret (Audio officiel) Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Confinement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants