1 min de lecture Musique

Rufus Wainwright :"'Unfollow the Rules' est un disque heureux de moitié de vie"

RENCONTRE - L'auteur-compositeur-interprète canado-américain publie "Unfollow the Rules", son premier album de titres inédits depuis 8 ans.

culture Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
"'Unfollow the rules' est un disque heureux de moitié de vie", confie Rufus Wainwright Crédit Image : Presley Ann / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP | Crédit Média : Steven Bellery | Durée : | Date : La page de l'émission
Steven Bellery
Steven Bellery
Journaliste RTL

C'est le retour de Rufus Wainwright. Il publiera vendredi 10 juillet Unfollow the Rules. Il revient - à pas de velours - avec quatorze morceaux, classiques et classieux, de la pop chic.

Cet album a été conçu en trois actes et enregistré dans le studio de ses débuts. Ce qui explique peut-être son côté retour aux sources. Lyrique. Emphatique. Sophistiqué. Rufus Wainwright y explore pourtant de nouvelles interrogations : le besoin de ne pas toujours suivre les règles, son envie de romantisme, la paix intérieure ou encore la joie de la paternité.

"Je pense que c'est un album de milieu de vie et je dis ça d'une manière très positive, pas comme la crise de la quarantaine. C'est plus un disque qui embrasse les cadeaux de cet âge pivot (...) Je crois que j'ai beaucoup de gratitude c'est un disque heureux de moitié de vie", explique-t-il. 

C'est son premier album de chansons inédites depuis huit ans ! Il a préféré - ces dernières années - mettre en musique des sonnets de Shakespeare ou renouer avec l'opéra. Une parenthèse revigorante pour le chanteur.

>
Rufus Wainwright - Damsel In Distress (Official Music Video)
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Album
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants