2 min de lecture Michael Jackson

Michael Jackson, Jimi Hendrix, Amy Whinehouse : le syndrome de l'album posthume

VIDÉOS - Le tout nouveau single de Michael Jackson ne séduit pas le public autant qu'espéré, un phénomène symptomatique des sorties posthumes.

"XSCAPE" le deuxième album posthume de Michael Jackson
"XSCAPE" le deuxième album posthume de Michael Jackson Crédit : Epic
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

L'album posthume de Michael Jackson sera-t-il un échec commercial ? Le single Love Never Felt So Good, premier extrait de son second album posthumeXSCAPE qui sort le 13 mai prochain, ne séduit pas les fans, laissant présager d'une fortune mitigée pour ce disque auquel le King of Pop n'aura par réellement participé.

Les disques posthumes sont souvent bidouillés avec une poignée de pistes enregistrées qui n'ont jamais été validées par les artistes eux-mêmes. Ce qui donne parfois lieu à des polémiques.

"Échec" relatif d'un premier disque posthume

Avant la sortie du premier album posthume de Michael Jackson, Michael (2010), les rumeurs affirmaient qu'aucun morceau n'avait été enregistré avec la vraie voix du chanteur. Même s'il reste "le mort qui gagne le plus d'argent de l'histoire" devant Elvis Presley selon Forbes Magazine, le roi de la pop - qui détient encore le record des ventes d'album mondiales avec Thriller (1982) - ne semble plus pouvoir tenir la tête des charts.

En 2010, les ventes de Michael (2010) avaient déçu les producteurs. Mais ces "échecs" restent à relativiser : Michael s'était tout de même vendu à 5 millions d'exemplaires en une semaine et était devenu disque de platine dans pas moins de 14 pays.

>
À lire aussi
Michael Jackson, le 31 août 1993 Musique
VIDÉO - Michael Jackson : il y a 10 ans jour pour jour, la planète pleurait

Autre exemple, même résultat, avec Amy Winehouse : l'album Lioness : Hidden Treasure (2011), sorti 6 mois après la mort de la diva soul, ne contenait que peu d'inédits d'une qualité très inégale. Le disque ne s'est vendu qu'à 1 million d'exemplaires, bien loin des 11 millions de son deuxième album, Back to Black (2006). 

Dernièrement, le crooner américain Tony Bennett a ressorti sur son dernier album le morceau Body and Soul, en duo avec Amy Winehouse. Pour l'occasion, et afin de couper le sifflet de ceux criant au "coup commercial", les droits d'auteur ont été reversés à la Fondation Amy Winehouse, qui vient en aide aux jeunes confrontés à l'addiction, la maladie, le handicap ou la pauvreté.

>

Un objet commercial exploitable sur le long terme

Le phénomène des titres posthumes rend certains artistes beaucoup plus prolifiques après leur mort. Le génie de la guitare Jimi Hendrix n'avait sorti que trois albums studio de son vivant ; 12 autres ainsi qu'une vingtaine d'albums live ont été édités depuis, et peu d'entre eux ont atteint le top 20 des ventes d'albums.

>

Côté rap, le légendaire 2PAC s'est vu attribuer en 2001 l'album Until The End of Time. Il comprend une dizaine de duos que le rappeur n'aurait pas forcément validés de son vivant, et les avis sur cet album sont très partagés.

Avec parfois de bonnes surprises

Enfin, s'il ne fallait retenir qu'un seul morceau posthume, c'est bien sûr (Sittin' on) The Dock of the Bay, le plus grand tube d'Otis Redding. Le soulman est mort à 26 ans en 1967, quelques jours à peine après avoir enregistré ce titre légendaire. 

>
Otis Redding-Sitting on the dock of the bay
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Michael Jackson Culture-loisirs Musique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7771718285
Michael Jackson, Jimi Hendrix, Amy Whinehouse : le syndrome de l'album posthume
Michael Jackson, Jimi Hendrix, Amy Whinehouse : le syndrome de l'album posthume
VIDÉOS - Le tout nouveau single de Michael Jackson ne séduit pas le public autant qu'espéré, un phénomène symptomatique des sorties posthumes.
https://www.rtl.fr/culture/musique/michael-jackson-jimi-hendrix-amy-whinehouse-le-syndrome-de-l-album-posthume-7771718285
2014-05-05 21:03:42
https://cdn-media.rtl.fr/cache/iC4OjSlbcUFuLnvNaOsd4A/330v220-2/online/image/2014/0505/7771721033_xscape-le-deuxieme-album-posthume-de-michael-jackson.jpg