1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Maxime Le Forestier et le triptyque musical de Georges Brassens
1 min de lecture

Maxime Le Forestier et le triptyque musical de Georges Brassens

Georges Brassens avait mis trois textes différents sur la même musique : "Le nombril des femmes d’agent", "La Chaude-Pisse" et "Carcassonne". Trois pépites pour le prix d'une.

Maxime Le Forestier en 2001
Maxime Le Forestier en 2001
Crédit : PIERRE ANDRIEU / AFP
Quand Maxime Le Forestier interprétait Georges Brassens.
02:38
Anthony Martin - édité par Aymeric Parthonnaud

Dans son livre Brassens et moi, sorti le 17 mars 2021, Maxime Le Forestier rappelle une curiosité du répertoire de son maître. Georges Brassens avait mis trois textes différents sur la même musique. Trois chansons qui ont la même architecture, qui sont une variation de la même histoire, et qui ont donc la même mélodie !

Et lors de ses concerts en 2005, au cours desquels il a terminé d’enregistrer l’intégrale Brassens, Maxime Le Forestier s’amusait à les enchaîner. La première chanson signée Brassens, chantée par Le Forestier, a pour titre Le nombril des femmes d’agent… Quand Brassens s’était retrouvé à Basdorf en Allemagne, réquisitionné dans le cadre du Service du Travail Obligatoire, il avait écrit une version grivoise de cette chanson, version intitulée La Chaude-Pisse, également interprétée sur scène par Maxime Le Forestier…La 3ème variation est plus poétique, il s’agit d’un texte de Gustave Nadaud, la chanson s’appelle Carcassonne

On trouve ces trois pépites chez Brassens et dans le deuxième cahier de l’Intégrale par Maxime Le Forestier, enregistré en public.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/