1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Les Insus au Stade de France : "On est comme des enfants" confie Jean-Louis Aubert
2 min de lecture

Les Insus au Stade de France : "On est comme des enfants" confie Jean-Louis Aubert

INVITÉS RTL - Après plus de 80 dates à guichets fermés, les Insus s'arrêteront vendredi et samedi soir au Stade de France, point d'orgue de leur tournée phénoménale. Le groupe s'est confié à RTL.

Les Insus seront au Stade de France les 15 et 16 septembre 2017
Les Insus seront au Stade de France les 15 et 16 septembre 2017
Crédit : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Les Insus au Stade de France : "On est comme des enfants" confie Jean-Louis Aubert
00:08:20
Steven Bellery
Steven Bellery

L'événement de la semaine en musique, c'est le passage pour deux soirs au Stade de France des Insus. Les ex-Téléphone s'y produiront vendredi 15 et samedi 16 septembre. Plus d'un million de spectateurs ont applaudi le groupe pendant leur tournée avec plus de de 80 dates à guichets fermés. Les Insus s'envoleront début octobre pour deux ultimes concerts à l'Île de la Réunion. Mais ce week-end ressemblera à un feu d'artifice, un superbe point final à l'une des tournées les plus populaires de ces dernières années. Les 3 ex-Téléphone ont déjà joué au Stade de France mais jamais tous ensemble.

"On est comme des enfants, on a envie d'y être", confie Jean-Louis Aubert au micro de RTL. "J'aime bien le son de ce stade et c'est très agréable. On a l'impression de jouer sur une montagne, au milieu d'autres montagnes", poursuit Louis Bertignac

Les Insus ont évidemment repensé ce dernier tour de piste. La setlist sera sensiblement la même mais ils ont mis le paquet sur le visuel, les lumières, la scénographie. Sachez qu'il reste encore quelques places pour le concert de samedi. Ces deux Stades, c'est la cerise sur le gâteau pour Aubert, Bertignac, Kolinka et leur bassiste Alex Angelov. "On se sépare ensuite à la Réunion alors pour nous c'est l'occasion de fêter ça", explique-t-il.

Deux concerts empreints d'émotion

Ces deux concerts exceptionnels sont intitulés "Dernier Appel" et seront forts en émotion, d'autant que ces deux années n'ont été synonymes que de plaisir et d'amitié. "Ce que j'adore, c'est l'histoire qu'on a racontée en deux ans : l'histoire d'amitié, de gars qui ont trente ans de plus que lorsqu'ils se sont quittés. On a commencé dans un club de 200 personnes sans savoir s'il y aurait un deuxième concert", explique Jean-Louis Aubert.

À lire aussi

 Mais Jean-Louis Aubert fermera la parenthèse des Insus sans aucune nostalgie. "Ce qui m'a le plus plu dans cette tournée, c'est que je n'ai pas senti de nostalgie (...) On a joué les chansons souvent comme des gamins, elles étaient "chantables" par des mecs de 60 ans. Cette histoire-là est très vivante : elle a un début et une fin", résume Jean-Louis Aubert. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/