2 min de lecture Musique

Le tonaire de Saint-Riquier, l'ancêtre de la partition musicale

Mardi 4 juillet, l'abbaye de Saint-Riquier ouvre son festival de musique classique annuel, qui se déroule jusqu'au dimanche 9 juillet.

Laissez-vous Tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Le Tonaire de Saint-Riquier, l'ancêtre de la partition musicale Crédit Image : AFP / Archives, Kenzo Tribouillard | Crédit Média : Charlotte Latour | Durée : | Date : La page de l'émission
Charlotte Latour
Charlotte Latour Journaliste RTL

À la Bibliothèque Nationale, on peut découvrir un document extraordinaire, un manuscrit qui date de l’époque de Charlemagne, et qui est un peu l’ancêtre de la partition de musique. Ce document se nomme " tonaire", il date de la fin du VIIIème siècle.

Il est né dans l’abbaye de Saint-Riquier, dans la Somme, à un moment où le solfège n’existait pas encore, mais où il était question de commencer à écrire une musique religieuse qui jusqu’alors on se transmettait oralement.  Anne Potié directrice générale de l’abbaye de Saint-Riquier, commente cette découverte : "c'est très émouvant de voir un ouvrage aussi ancien dans toute l'Europe, je pense qu'il est unique."

C’est l’époque du chant grégorien, où des chœurs chantent a capella et en latin des textes liturgiques. Ce document, ce tonaire est donc la toute première inscription musicale de la civilisation occidentale. Paul Cristiani, bénévole passionné de l’abbaye, témoigne : "C'est le plus ancien manuscrit connu de musique, on pense qu'il a été fait dans les années 798-799 au moment où était achevée la refondation de l'abbaye de Saint-Riquier par Charlemagne. À ce moment-là, c'est la plus grande Abbaye d'Occident".

Le tonaire de Saint-Riquier
Le tonaire de Saint-Riquier Crédit : Charlotte Latour

Le seul endroit où l'on enseignait les sept arts libéraux

À lire aussi
Christophe Lambert à la première de "Un + Une", en novembre 2015 Cinéma
Christophe Lambert dans Les Essentiels

À cette époque, Saint-Riquier était très importante. Charlemagne était en train de révolutionner la vie culturelle et les abbayes n’étaient pas uniquement des lieux religieux, elles tenaient lieu de véritables universités : "Charlemagne, c'est quelqu'un qui se rend compte de l'importance fondamentale de pouvoir écrire pour pouvoir transmettre les savoirs, c'est pour ça qu'il va demander à ces abbayes de répandre le savoir. L'Abbaye de Saint-Riquier était l'un des rares endroits où on enseignait de manière pleine les sept arts libéraux."

Une époque où on transcrit le savoir à l'écrit

Et si l’on veut répandre un savoir, faire chanter des prières qui correspondent à chaque jour de l’année, à chaque fête religieuse, il faut les écrire pour les transmettre plus efficacement : jusque-là leur apprentissage pouvait prendre jusqu’à 10 ans. Voilà à quoi servaient les scriptoriums qui furent créés à l’époque : des lieux où l’on écrivait des ouvrages d’apprentissage. 

Ce tonaire de Saint-Riquier est en parchemin, le texte y est écrit au moyen d’un calam, sorte de stylo plume en bois et l’encre (noire et rouge à l’origine) vire aujourd’hui un peu plus vers le marron et l’orange mais reste très bien conservée. L’encre, on l’obtenait grâce à des pigments naturels (le noir de fumée ou encore la noix de galle, un parasite végétal).

Le festival annuel de Saint-Riquier

En noir est écrit le texte liturgique, et en rouge, ce sont de petites lettres, parfois soulignées : elles servent d’indications de hauteur de ton. Ce sont les prémices de l’écriture musicale, puisque la portée ne sera créée que 50 ans plus tard dans les années 950. L'abbaye de Saint-Riquier ouvre son festival annuel ce mardi 4 juillet. Au programme, beaucoup de musique ancienne avec des chants grégoriens pour coller à ce lieu unique et de la musique baroque comme celle du compositeur allemand Telemann.

Quant au contenu du tonaire, il sera interprété en clôture du festival par les 60 chantres de Notre-Dame de Paris, ce sera la première fois depuis le XVIIIème siècle qu’il résonnera dans l’abbatiale gothique. Elle possède une acoustique exceptionnelle, et ça devrait être un moment particulièrement fort. Entre les concerts, on peut se promener dans le  jardin arboré, visiter les expositions dans les superbes granges en briques et colombages du lieu, très calme très inspirant. Le festival de Saint-Riquier (Saint-Ritché pour les Picards ) c’est jusqu’au dimanche 9 juillet.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Classique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789207931
Le tonaire de Saint-Riquier, l'ancêtre de la partition musicale
Le tonaire de Saint-Riquier, l'ancêtre de la partition musicale
Mardi 4 juillet, l'abbaye de Saint-Riquier ouvre son festival de musique classique annuel, qui se déroule jusqu'au dimanche 9 juillet.
https://www.rtl.fr/culture/musique/le-tonaire-de-saint-riquier-l-ancetre-de-la-partition-musicale-7789207931
2017-07-04 11:06:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ZPYdeDDzfjSY25gwINY3Lw/330v220-2/online/image/2016/0217/7781929736_une-partition-musicale-illustration.jpg