1 min de lecture États-Unis

Le chanteur Justin Townes Earle est décédé à 38 ans "d'une probable overdose"

L'artiste est décédé le 23 août 2020, comme cela avait été annoncé sur ses réseaux sociaux. Le porte-parole de la police de Nashville a révélé les circonstances de sa disparition.

Justin Townes Earle en concert à Franklin (Tennessee) en septembre 2019
Justin Townes Earle en concert à Franklin (Tennessee) en septembre 2019 Crédit : Jason Kempin / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Le chanteur Justin Townes Earle, fils de Steve Earle, est décédé le 23 août dernier à 38 ans, "d'une probable overdose", a annoncé le porte-parole de la police de Nashville, le 25 août, au média américain WKRN.

La mort de l'artiste avait été annoncée sur ses réseaux sociaux, sans préciser les circonstances de son décès. "C'est avec une immense tristesse que nous vous informons du décès de notre fils, époux, père et ami, Justin. Beaucoup d'entre vous ont compté sur sa musique et ses paroles au fil des années, et nous espérons que sa musique continuera de vous guider dans vos vies", peut-on lire dans l'annonce du décès sur la page Facebook de Justin Townes Earle. 

Originaire de Nashville, Justin Townes Earle est le fils du chanteur et musicien Steve Earle. À deux ans, il ne peut plus vivre avec ses parents jusqu'en 1994, date où son père en finit avec ses addictions. Justin Townes Earle développe plus tard une musique hybride de folk, blues et country. En 2011, il remporte l'Americana Music Award de la Musique de l'année avec Harlem River Blues, extrait de l'album éponyme. 

Dans un entretien pour The Wall Street Journal en 2010, Justin Townes Earle révèle qu'il souffre de problèmes d'addiction depuis ses 12 ans :  "Ça demande beaucoup à une personne comme moi qui a un problème d'addiction de rester loin des substances [drogue et alcool]. J'en arrivais à un point où ma consommation d'alcool nécessitait une cure de désintoxication médicale. Les alcooliques et les drogués ont tendance à devenir débiles quand ils arrivent à ce point. Nous avons besoin d'immenses catastrophes pour nous rendre compte de la situation et agir". 

>
Justin Townes Earle - "Harlem River Blues" - KXT Live Sessions
À lire aussi
risque sanitaire
Coronavirus : le concert-test d'Indochine à Bercy recherche encore 5.000 volontaires

Sur Instagram, Steve Earle lui a rendu hommage avec une photo en noir et blanc, témoin d'une complicité père-fils, saluée par les abonnés du chanteur. "Pussiez-vous traverser ce deuil avec autant de grâce et de tendresse que ce monde le permet", lui écrit ainsi une internaute. 

Voir cette publication sur Instagram

Justin Townes Earle 1982-2020

Une publication partagée par Steve Earle (@steveearle) le

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Disparition People
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants