1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Catherine Ringer raconte les secrets de l'album culte "The No Comprendo"
1 min de lecture

Catherine Ringer raconte les secrets de l'album culte "The No Comprendo"

RENCONTRE - "Les Histoires d'A", "C'est comme ça" ou encore "Andy" comptent parmi les nombreux tubes de cet album sorti en 1986.

Catherine Ringer lors d'un concerte, en 2014
Catherine Ringer lors d'un concerte, en 2014
Crédit : GUILLAUME SOUVANT / AFP
Catherine Ringer raconte les secrets de l'album culte "The No Comprendo"
13:42
Steven Bellery & Aymeric Parthonnaud

The No Comprendo est le deuxième album des Rita Mitsoukou. Si leur premier album éponyme a offert au public l'indétrônable Marcia Baila, The No Comprendo contient d'autres immenses tubes signés Catherine Ringer et Fred Chichin dont Les Histoires d'A, C'est comme ça ou encore Andy

Sorti le 20 septembre 1986, sacré Meilleur Album aux Victoires de la Musique, The No Comprendo a été réalisé par un complice de David Bowie, Tony Visconti, une collaboration chuchotée à l'oreille du groupe par Fraçois Ravard le manager de Téléphone. 

Catherine Ringer raconte comment cet album est d'abord né dans leur petit home studio avant de connaître deux couches supplémentaires à Paris et Londres, le tout sous l’œil de documentariste d'un certain Jean-Luc Godard : "Il passait son temps à mettre plein de micros dans plein d'endroits et rapidement on l'oubliait et on avait l'impression qu'on était dans un documentaire animalier où ceux qui filment se font plutôt discrets".

"On adorait Un soir un chien, très inspiré de What's Going On de Marvin Gaye, on voulait le sortir en single mais la maison de disques voulait sortir Andy qui pour nous était plus simpliste, confie Catherine Ringer. Du coup, on a sorti un disque où il n'y avait marqué ni Face A, ni Face B... et ils avaient raison, Andy a été un gros succès". 

À lire aussi

Flûtes des Andes, Charlie Hebdo, Nino Ferrer... Catherine Ringer nous dévoile toute la myriade d'inspirations qui ont nourri ce The No Comprendo, un album qu'elle regarde avec "tendresse", "fier" et bien sûr "le manque de Fred [Chichin], toujours fort".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/