2 min de lecture Festival

Francofolies : s'estimant boycotté, Pascal Obispo pousse un coup de gueule sur Twitter

Le chanteur affirme que le prestigieux festival rochelais refuse de l'inviter depuis 23 ans, malgré les appels du pied de son producteur.

Pascal Obispo, le 8 novembre 2018
Pascal Obispo, le 8 novembre 2018 Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Si Pascal Obispo enchaîne les dates et les festivals pour présenter au public son nouvel album sobrement intitulé Obispo, il y a une scène sur laquelle vous ne risquez pas d'applaudir l'artiste : celle des Francofolies. Et pour cause, selon ses dires, cela fait 23 ans qu'il n'y a pas été invité.

C'est sur les réseaux sociaux que l'interprète de Fan, Tomber pour elle ou encore Mourir demain a tenu à régler ses comptes, dimanche 14 juillet, veille de clôture du prestigieux festival rochelais. "Savez depuis combien de temps mon producteur me propose à ceux des Franco La Rochelle ? 23 ans. Et toujours une réponse négative. À savoir si ces gens respectent tous les publics", a lâché le chanteur sur son compte Twitter, avant de qualifier Gérard Pont, le directeur des Francofolies, de "très gentil garçon".  

Le tout accompagné d'une vidéo du Joker de Batman (un personnage à qui il emprunte régulièrement son maquillage sur scène, ndlr) en train d'applaudir. Quelques heures plus tard, Pascal Obispo en a remis une couche, sur le même réseau social : "Saviez-vous que ce sont les mêmes producteurs qui organisent franco de La Rochelle/pas prog depuis 23 ans ! Printemps de Bourges/jamais prog ! Victoires de la musique (...)". 

Gérard Pont est en effet également à la tête de la société de production Morgane, qui gère le Printemps de Bourges, où le chanteur ne s'est jamais produit. Elle intervient également à la production de la cérémonie des Victoires de la musique, où Pascal Obispo, nommé 24 fois, n'a gagné qu'une seule statuette. Dans son message, l'artiste dénonce des arguments "de clown" mais se dit néanmoins "toujours dispo" y pour participer. 

Le patron des Francofolies "un peu énervé"

À lire aussi
Trois des films sélectionnés pour la compétition officielle du Festival de l'Alpe d'Huez Cinéma
Festival de l'Alpe d'Huez 2020 : découvrez les films en compétition

Des messages qui n'ont pas laissé Gérard Pont indifférent. Interrogé par Le Parisien, il s'est dit "un peu énervé". "Je n'ai rien contre Pascal Obispo ni personnellement ni artistiquement. Je lui ai d'ailleurs proposé il y a trois ou quatre ans de venir et il ne pouvait pas. Et j'ai réitéré mon invitation cette année mais il était logique qu'il joue avant Patrick Bruel et leurs cachets financiers étaient incompatibles", a-t-il assuré. Ce à quoi le chanteur a répliqué auprès de nos confrères : "C'est archi-faux".

Pour autant, le nouveau programmateur des Francofolies, également sollicité par Le Parisien, se défend de tout "blocage" entre l'équipe du festival et Pascal Obispo. "Nous avons déjà discuté avec la société qui le fait tourner pour le faire venir à La Rochelle en 2020, sur sa deuxième partie de tournée. Nous lui avons aussi proposé de chanter aux Francos de Nouméa", indique Pierre Pauly, qui estime que "Pascal Obispo est un artiste qui compte".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Festival Musique Pascal Obispo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants