1 min de lecture Jacques Brel

Bernard Lavilliers reprend "La chanson de Jacky" de Jacques Brel

Guitare un peu jazz manouche et castagnettes, c’est le pari réussi de Bernard Lavilliers pour cette reprise.

Anthony Martin La pépite musicale Anthony Martin iTunes RSS
>
Bernard Lavilliers reprend "La chanson de Jacky" de Jacques Brel Crédit Image : Alain JOCARD / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245x300_Anthony Martin
Anthony Martin édité par Aymeric Parthonnaud

On va faire un tour dans un album hommage à Jacques Brel, Ces gens-là, sorti l’an dernier. Il y a eu beaucoup d'albums consacrés à Brel, mais de tous, c’est l’un des meilleurs. On doit l’habillage des chansons à Larry Klein, un musicien américain venu du jazz, producteur pour Melody Gardot et Madeleine Peyroux, qu’on retrouve d’ailleurs toutes les deux dans ce disque.

Une des reprises les plus réussies, c’est La chanson de Jacky. Titre de Brel sorti sur un super 45 tours en 1965. Un texte narquois et prémonitoire dans lequel Jacques Brel s’interrogeait sur le fait de devenir un vieux chanteur, certains ont dit après coup qu’il annonçait dans cette chanson, la fin de sa carrière musicale, ce qu’il officialisera en effet 8 mois plus tard.

Et au moment où sort La chanson de Jacky, un jeune gars de 19 ans écoute Brel en boucle, il habite à St Etienne, il écrit déjà des chansons, et ce nouveau morceau le fait marrer, il imagine Brel tel qu’il se décrit dans le texte, en "chanteur pour femmes finissantes, avec la voix d'un Argentin de Carcassonne". Ce Stéphanois, fan des textes de Brel et artiste en devenir, c’est Bernard Lavilliers. Et c’est lui qui, dans l’album hommage sorti il y a un an, endosse le rôle de Jacky. Il emmène Brel totalement ailleurs, il le chante un peu en crooner.

Guitare un peu jazz manouche et castagnettes, c’est le pari réussi de Bernard Lavilliers pour cette reprise. Il tient bien le personnage à la fois pathétique et émouvant de Jacky. Et pour la petite histoire, si Brel a appelé son personnage Jacky, c’est tout simplement parce que c’était son surnom quand il était enfant.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jacques Brel Bernard LAVILLIERS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants