2 min de lecture Alain Souchon

Alain Souchon nous fait découvrir toutes les facettes de son album "Âme Fifties" sur RTL

INVITÉ RTL - "Du très grand Souchon". Sobre, nostalgique, léger et profond, "Âme Fifties" sort ce 18 octobre. L'occasion pour le chanteur de nous raconter ses nouvelles chansons comme "Irène" ou "Debussy, Gabriel Fauré".

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Laissez-vous tenter du 17 octobre 2019 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

Il a fallu que Pierre et Ours, les deux fils d'Alain Souchon et que quelques amis bousculent le chanteur pour qu'il remette le pied à l'étrillé et crée de nouvelle chanson mais voilà qui est fait avec Âme Fifties. "Un peu de fainéantise ne nuit pas donc bon..., s'excuse, amusé, Alain Souchon au micro de RTL. Eh puis on a fait un petit récit en chanson avec Pierre et Ours qui s'appelle Le Soldat Rose (...) et puis ils m'ont dit : 'T'as pas des débuts de phrases ?', j'ai répondu que oui et ils m'ont poussé dans cette direction". 
Âme Fifties est un très bel album de photos signé Alain Souchon, des mots percutants, des textes profonds portés par une légèreté apparente. "Ce n'est pas un disque d'enfance précise Alain Souchon, mais on est tous un peu nostalgique. Quand on a passé 50 ans, on est un peu nostalgique de quand on avait 30 ans. Tout le monde est comme ça". 

Dans la chanson Debussy, Gabriel Fauré, Alain Souchon mélange la musique classique, les références héritées de sa famille bourgeoise et la musique plus rock'n'roll de l'époque qu'il enviait. Le chanteur se revendique d'un éclectisme finalement rare chez les mélomanes : "Le monde de la musique est extrêmement cloisonné. Ceux qui aime le hard rock détestent le jazz, ceux qui aiment le jazz n'aiment pas le classique, c'est comme ça. Moi, je trouve mon compte un peu dans tout." 

L'éclectisme pur

Alain Souchon, qui trouve des chansons à chaque moment du jour ou de la nuit, et notamment en marchant, trouve même son compte dans le rap et la musique urbaine qu'il trouve dans la droite ligne de la tradition française des chansons où le texte prime. "La chanson française c'est ça. Charles Aznavour disait que les chanteurs français sont des écrivains. C'est important les paroles et le rap c'est bien pour ça", souligne Alain Souchon. 

Alain Souchon s'intéresse aussi à la famille. La déstructuration de la famille traditionnelle ne l'inquiète pas, il y voit même une chance pour les enfants. "Quand les gens divorcent et qu'ils s'inquiètent pour leurs enfants mais je leur dis : 'ce n'est pas grave, ils seront chanteurs'", plaisante Alain Souchon. Moi ça m'a déstructuré mais ce n'est peut-être pas plus mal. Regardez, Amélie Nothomb aussi est déstructurée et elle fait des beaux romans. Avoir une enfance particulière ça ne peut pas faire de mal". 

À lire aussi
Alain Souchon était sur la scène du "Grand Studio RTL" Musique
VIDÉOS - Alain Souchon en concert dans "Le Grand Studio RTL"


L'album Âme Fifties d'Alain Souchon qui sort ce 18 octobre sera présenté tout au long de la journée sur RTL. Dans chaque émission de l'antenne vous pourrez découvrir une nouvelle chanson.

Alain Souchon partira dans la foulée en tournée dès le 26 octobre. Il s'installera au Dôme de Paris du 14 au 17 novembre avant de sillonner les Zéniths. Vous pouvez retrouver toutes les dates de cette tournée, en partenariat avec RTL, ici. Il y chantera des incontournables comme Allo maman bobo mais aussi La ballade de Jim ou Y'a de la rumba dans l'air, a-t-il confié au micro de RTL. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alain Souchon Musique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants