1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Alain Chamfort : "On ne voit pas le temps passer"
2 min de lecture

Alain Chamfort : "On ne voit pas le temps passer"

REPLAY / RÉACTION - Alain Chamfort célèbre ses 50 ans de carrière avec une double compilation, "Versions originales". Le chanteur revient sur son parcours avec RTL.

Alain Chamfort fête ses 50 ans de carrière
Alain Chamfort fête ses 50 ans de carrière
Crédit : XAVIER LEOTY / AFP
Alain Chamfort : "On ne voit pas le temps passer"
05:54
Steven Bellery & Morgane Giuliani

Alain Chamfort célèbre en 2016 ses cinquante ans de carrière. À cette occasion, il vient de publier une double-compilation intitulée Versions originales. On y trouve ses meilleurs titres et quelques raretés. Pour RTL, le chanteur revient sur ce demi-siècle passé

Sa carrière a vraiment décollé en 1977 avec la chanson Joujou à la casse. Il s'agit de sa première collaboration avec Serge Gainsbourg, et de la plage 1 de ce double-album qui retrace une carrière sans faute de goût. D'abord pianiste pour Jacques Dutronc, c'est Claude François qui pousse Alain Chamfort à chanter. Avant de créer avec Jacques Duvall l'un des duos les plus emblématiques de la chanson française, il a créé quelques succès avec Serge Gainsbourg. À l'instar de Manureva, qu'on retrouve dans cette compilation. L'artiste a aussi glissé des titres passés un peu inaperçus. C'est le cas de la chanson dont Alain Chamfort est le plus fier : le morceau L'ennemi dans la glace paru en 1993 dans l'album Neuf. 

Un demi-siècle de chanson ne fait pas tourner la tête de l'artiste de 66 ans. "C'est vrai que ça fait beaucoup d'années, mais à vivre, ça va très vite. On ne voit pas le temps passer", déclare Alain Chamfort à RTL

Un artiste fidèle à lui-même

Alain Chamfort a publié son 13ème album studio il y a moins d'un an. "J'ai essayé de faire en sorte que mes disques ressemblent à l'homme que je devenais et de ne pas faire cette activité comme un métier, confie le chanteur à RTL. Je n'avais pas de projet particulier, pas de stratégie. J'étais dans le présent, je faisais les choses. Pour un acteur, c'est peut-être différent. Un acteur peut être adoré du public dans un rôle particulier, même s'il est à l'opposé de lui. Pour un chanteur, c'est différent. Si le succès n'est pas dû à ce que vous êtes réellement, vous êtes dans un porte à faux qu'il m'a été difficile de prolonger. Naturellement, j'ai essayé d'évoluer vers quelque chose qui permette à ma véritable nature de s'exprimer."

À écouter aussi

Le chanteur refuse l'étiquette de dandy mais admet avoir toujours aimé bien s'habiller : "J'ai été élevé avec une maman soucieuse de l'apparence de ses enfants (...) Très tôt, dans les années 63-64, j'ai commencé à m'intéresser à l'aspect vestimentaire, en opposition au courant précédent, les rockeurs. Le mouvement Mods, qui est né en Angleterre, était une envie d'apparaître autrement, plus bourgeoise, de se sortir de ses origines."

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/