2 min de lecture Médias

Zappy Max, le célèbre animateur de radio, est décédé

Max Doucet, dit Zappy Max, né à Paris le 23 juin 1921, était connu comme l'un des animateurs radiophoniques les plus célèbres en France et en Belgique.

>
Zappy Max, une carrière radiophonique unique Crédit Image : INTERCONTINENTALE / AFP | Crédit Média : Laurent Marsick | Durée : | Date :
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
et Laurent Marsick

Max Doucet, dit Zappy Max, né à Paris le 23 juin 1921, est décédé à l'âge de 97 ans, a-t-on appris ce mardi 18 juin. Il est connu comme l'un des animateurs radiophoniques les plus célèbres en France et en Belgique pendant les années 1950 jusqu'aux années 1970, travaillant pour Radio Luxembourg (devenue RTL) et Radio Monte-Carlo (RMC). Monsieur Champagne a été son partenaire.

Il a débuté par le music-hall, en tant que chanteur de l'orchestre de Jacques Hélian, avec lequel il est resté 3 ans. "Zappy", c'est un pseudo. Son vrai nom est Max Doucet. Zappy c'est aussi et surtout un pied de nez aux Allemands qui l'avaient envoyé en Allemagne au STO dans l'usine Zapp... À l'époque on est en pleine Seconde guerre mondiale Zappy Max a besoin d'un nom de scène pour devenir professeur de claquettes. Il entre à Radio Luxembourg à la sortie de la guerre 

Il a animé de nombreux jeux tels que, entre autres, le Quitte ou double et le Crochet radiophonique sous le chapiteau géant du Radio Circus (créé par Roger Audiffred et Jean Coupan) appartenant aux Gruss-Jeannet (Lucien Jeannet, Alexis Gruss Sr. et André Gruss). Avec le Radio Circus, il a parcouru toutes les routes de France et de Belgique. Le 29 mars 1952, à Chantilly, un candidat en soutane, béret et veste de cuir élimé, aussi surprenant qu’émouvant se présenta. L’Abbé Pierre, alors aussi inconnu que ses Chiffonniers d’Emmaüs fit une impression inoubliable. Il a fait des émissions sous forme de feuilletons : Vas-y Zappy, Ça va bouillir et C'est parti mon Zappy.

Zappy Max posant avec les statues de cire de Juliette Gréco et lui-même au Musée Grévin
Zappy Max posant avec les statues de cire de Juliette Gréco et lui-même au Musée Grévin Crédit : INTERCONTINENTALE / AFP

Sa présence à Radio Luxembourg s'achève en 1966 lorsque celle-ci devient RTL. Il poursuit sa carrière radiophonique à Radio Monte-Carlo (RMC) en reprenant le jeu Quitte ou double de 1974 jusqu'en 1982/1983 avant de revenir vers le théâtre. Comédien, auteur de plusieurs chansons et ouvrages autobiographiques : Mes Quitte ou DoubleÇa va bouillirMes Géants du Music-Hall, L’Album de Zappy, L’Âge d’Or de la Radio.

À lire aussi
Ali (équipe d'Amel Bent) chante "All the man that I need" de Whitney Houston The Voice
"The Voice Kids" 6 : qui sont les 8 jeunes talents qualifiés pour la finale ?

Le dernier pionnier de l’Âge d’Or de la Radio vient de quitter la scène et les micros. Tous ceux qui l’ont aimé lui rendront hommage samedi 22 juin à 16h30 en l’église Saint-Roch, 296 rue Saint-Honoré à Paris dans le Ier arrondissement de Paris.

Zappy Max et l'Abbé Pierre en 1952
Zappy Max et l'Abbé Pierre en 1952 Crédit : Zappy Max "Quitte ou double", éditions RTL
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médias Radio Archives RTL
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants