3 min de lecture Nabilla

VIDÉO - Ce qu'il faut retenir du passage de Nabilla dans "Sept à Huit"

La starlette de la télé-réalité Nabilla a fait son retour à la télévision dans "Sept à Huit" dimanche 10 avril sur TF1. C'est sa première interview télévisée depuis sa sortie de prison.

Nabilla dans "Sept à Huit"
Nabilla dans "Sept à Huit" Crédit : Capture TF1
JamesAbbott1234
James Abbott

Nabilla fait son grand retour médiatique. Après avoir dévoilé un extrait de sa première interview depuis sa sortie de prison vendredi, TF1 a diffusé l'intégralité de l'entretien avec la starlette de télé-réalité, qui s'est faite remarquer pour son "Non mais allô". Elle va être jugée en mai pour avoir poignardé son compagnon Thomas Vergara au poumon.

Elle affirme qu'elle regrette son geste et assume le fait d'avoir rejoint son compagnon après sa sortie de prison, malgré l'interdiction judiciaire pour les deux de se voir. Les deux ont défié la justice en publiant des photos de leur vie à deux, "comme une grande et longue cavale", explique-t-elle, et en allant en Suisse malgré l'interdiction de sortie du territoire. Elle revient, avec quelques larmes et quelques rires, dans le magazine Sept à Huit sur les origines de sa célébrité, sa vie en prison et ce qui a changé chez elle depuis ces événements qui l'ont marqué. Elle s'estime plus "mûre", mais a aussi livré quelques perles dont elle a le secret.

Sur sa vie en prison

"Bim bam boum, direction Versailles, et pas le château". Nabilla est étonnamment légère en évoquant ce passage de sa vie mais a tout de même, semble-t-il, été marquée par son passage à la prison pour femmes de Versailles. Elle raconte qu'elle a mis plusieurs semaines avant de vouloir sortir de sa cellule, ayant "peur du regard des autres détenues".

À lire aussi
Nabilla Benatia et Thomas Vergara, mariage en vue people
Nabilla Benatia et Thomas Vergara, mariage en vue

"Je ne peux pas survivre en prison, je suis trop fragile, assure-t-elle. Mais un groupe de dix ou quinze filles m'ont accueillie comme une fille normale. Et le fait d’être traitée comme une fille normale c’est magnifique." Elle affirme qu'elle a déjoué la sécurité et réussi à entrer en contact avec son compagnon indirectement au travers d'autres détenues qui avaient un téléphone. Après cette expérience, elle sera jugée en mai. Pour elle, ce serait "inconcevable d'y retourner".

Sur son geste

Nabilla Benattia a longtemps menti avant d'avouer que c'était bien elle qui avait poignardé son compagnon Thomas Vergara. Mais la starlette se justifie en disant qu'elle "n'assumait" pas son geste. "J'ai menti par peur, je n'assume pas puis j'ai essayé de nous protéger", assure-t-elle. Elle révèle aussi que Thomas lui demandait de ne pas appeler les secours malgré sa grave blessure au poumon.

"Après j’ai peur, je cours, je cherche de l’aide, j’essaye de trouver quelqu’un pour m’aider, mais c'était hors de question que je le laisse comme ça". Bizarrement elle assure que Thomas "sait que ce n'était pas volontaire", qu'elle n'est "pas quelqu'un de méchant", et que tout cela a "renforcé leur histoire".

Sur sa relation "spéciale" avec son compagnon

Nabilla assure qu'elle est passée à l'acte car elle était "aspirée dans un tourbillon médiatique" à la suite de sa soudaine célébrité" dont elle estime qu'elle ne méritait pas forcément. Et qu'avec trop de "poids sur les épaules" elle a "perdu pied". Plus surprenant, elle assure que son compagnon a aussi "le rôle d'un père" qu'elle n'a jamais eu. Maintenant, malgré l'interdiction judiciaire de le voir jusqu'au procès, elle veut vivre avec et assure qu'elle veut se marier avec, avoir des enfants : "Mais pas tout de suite suite hein".

"Non mais allô" : elle non plus n'a pas compris

Nabilla Benattia est également revenue sur les origines de sa célébrité. Dans Les Anges de la télé-réalité, sa désormais fameuse tirade philosophique : "T'es une fille et t'as pas de shampoing ? Non mais allô quoi ! C'est comme je te dis que t'étais une fille et que tu n'avais pas de cheveux". Cette réflexion, qui a fait le tour d'internet, n'a pas été comprise par tout le monde, et aujourd'hui Nabilla avoue qu'elle non plus ne comprenait rien à ce qu'elle racontait. "J'ai tellement voulu cette célébrité qu'au final j'étais contente."

Interrogé sur le fait qu'Alain Finkielkraut ait parlé de "désert contemporain" en évoquant sa personne,elle répond au premier degré : "Je n'ai jamais été dans le désert mais je ne crois pas que je suis comme ça (sic)."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nabilla People Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782766720
VIDÉO - Ce qu'il faut retenir du passage de Nabilla dans "Sept à Huit"
VIDÉO - Ce qu'il faut retenir du passage de Nabilla dans "Sept à Huit"
La starlette de la télé-réalité Nabilla a fait son retour à la télévision dans "Sept à Huit" dimanche 10 avril sur TF1. C'est sa première interview télévisée depuis sa sortie de prison.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/video-ce-qu-il-faut-retenir-du-passage-de-nabilla-dans-sept-a-huit-7782766720
2016-04-10 20:43:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/A4uEJqqgM3YkmHZjr_lP1A/330v220-2/online/image/2016/0408/7782740896_nabilla-dans-sept-a-huit.JPG