1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. William et Harry, victimes collatérales d'un ex-conseiller du prince Charles
2 min de lecture

William et Harry, victimes collatérales d'un ex-conseiller du prince Charles

La chaîne anglaise "BBC Two" a diffusé jeudi 19 février un documentaire dévoilant les conséquences de la mort de Diana pour la famille royale. Manipulé, Charles aurait causé involontairement du tort à ses deux fils.

Le prince Charles et ses enfants William et Harry à l'été 1997
Le prince Charles et ses enfants William et Harry à l'été 1997
Mathilde Cesbron
Mathilde Cesbron

Reinventing the Royals est le documentaire qui embarrasse la famille royale d'Angleterre depuis l'hiver dernier. Censé être diffusé en janvier sur la chaîne anglaise BBC Two, l'émission a été déprogrammée après une supposée intervention de Buckingham.

Le documentaire - qui explique comment la famille royale a redoré son image avec la mort de Diana - a finalement été diffusé jeudi 19 février. Et comme redouté par la "Firm", Reinventing the Royals a révélé quelques dossiers très gênants. Après la mort de Diana, l'image du prince Charles était déplorable. Il a donc fait appel à un expert en communication et manipulation médiatique, Mark Bolland. Ce dernier avait pour mission de redorer le blason du futur roi, explique le New York Daily News.

Les problèmes de drogue de Harry révélés par le conseiller de Charles

Le prince William et son frère Harry ont été les victimes collatérales de cette campagne sans scrupule. Bolland aurait vendu au tabloïd The Sun les informations de la première rencontre entre William et Camilla Parker-Bowles en 1998. Pour mieux faire accepter la maîtresse du prince Charles des Anglais ? Dans le documentaire Charles Rae, l'ancien spécialiste de la famille royale du Sun, confirme avoir reçu les informations du conseiller. "Il (William) était très en colère car c'était très privé", a confié Sandy Henney, l'ancienne assistante du Prince Charles à la BBC.

Mark Bolland ne s'est pas arrêté là. En 2002, il aurait aussi livré à la presse le penchant de Harry pour la marijuana, révèle Reinventing the Royals. Le scoop avait fait les gros titres de News of the World. Le but était de montrer que Charles était un bon père, en accompagnant son fils dans un centre de soins.

Charles était-il au courant ?

À écouter aussi

Autre coup bas, Penny Junor a affirmé que Mark Bolland l'avait aidé à écrire Charles : Victim or Villain (Charles : victime ou méchant). Ce livre affirme que Diana a été la première a faire des infidélités à Charles et qu'elle avait menacé de mort Camilla Parke-Bowles. 

Charles était-il au courant des agissements de son conseiller ? Le documentaire semble dire que non. Selon le spécialiste de la famille royale du Daily Mail, Richard Kay, le futur roi a été maintenu dans le flou. "Charles ne connaît strictement rien aux relations avec les médias, a-t-il déclaré. Il tolère les médias, il n’ap­précie pas particulièrement les médias, alors il aurait vraiment pu se laisser manipuler, si c’est le bon mot, par Mark."

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/