1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. PPDA : "France 2 devrait proposer plus d’émissions culturelles"
2 min de lecture

PPDA : "France 2 devrait proposer plus d’émissions culturelles"

REPLAY - PPDA critique le service public à propos du manque d'émissions culturelles dans ses programmes.

PPDA, Jade et Eric Dussart
PPDA, Jade et Eric Dussart
Le JT de ORLT
00:34
PPDA : "France 2 devrait proposer plus d'émissions culturelles"
01:39
PPDA : "Je n'ai plus jamais regardé le 20H"
02:00
PPDA : "Le fauteuil d'ONPC c'est un peu la chaise électrique"
02:06
On refait la tv : le Zapping de PPDA
05:21
Intégrale On refait la tv : Avec PPDA
26:53
On refait la tv : On a raison ou On... avec PPDA
05:37
On refait la tv : Interview fantome avec PPDA
06:33
On refait la tv : On refait PPDA
07:10
Germain Sastre

Imaginez un orchestre et les plus grands compositeurs du monde comme Bach, Mozart, Beethoven et Satie, sur une même scène.  A partir du 17 avril prochain, ce sera possible avec Patrick et ses fantômes au Casino de Paris.

Dans ce spectacle unique où la musique classique et le théâtre s’habillent de mystère, de fantaisie et d’humour, les comédiens québécois Vincent Bilodeau (Bach), André Robitaille (Mozart), Sylvain Massé (Beethoven) et Renaud Paradis (Satie) donneront la réplique à une personnalité bien connue des Français : Patrick Poivre-d'Arvor !

Ecrit par Normand Chaurette et mis en scène par Normand Chouinard, Patrick et ses fantômes démystifie les grands classiques et émerveillera à coup sûr ses spectateurs lors de 27 représentations exceptionnelles.

"Patrick et ses fantômes" au Casino de Paris à partir du 17 avril 2018
"Patrick et ses fantômes" au Casino de Paris à partir du 17 avril 2018
Crédit :

Invité par Jade et Eric Dussart ce weekend, Patrick Poivre-d'Arvor a réagi sur la place de la culture aujourd'hui à la télévision. Pour lui, c'est clair, il n'y a pas assez d'émissions culturelles, surtout sur le service public ! "Ce n’est pas bien, surtout sur le service public… Moi je sais que sur TF1, j’avais beau me fritter avec eux, ils ont quand même accepté pendant 20 ans que j’y crée une émission littéraire. Chapeau, c’est bien ! Maintenant, sur cette chaîne, la 2, où il y avait justement Apostrophes, Le grand échiquier, etc., tout ça est relégué à pas d’heure. C’est dommage parce qu’on apprend tellement", se désole-t-il.

À lire aussi

PPDA estime que ce genre de programme est nécessaire pour l'éducation, et notamment pour les enfants. "Moi je n'étais un puits de culture comme tous les petits enfants mais j’ai appris beaucoup grâce à la télévision, grâce aux émission de Claude Santelli, qui étaient pour la jeunesse, c’était bien quoi, ce n’était pas abrutissant !", affirme-t-il.

Lorsqu'Eric Dussart évoque la notion d'audience à laquelle le service public est contraint, Poivre-d'Arvor n,'est pas d'accord. "Et pourquoi ? C’est écrit dans la constitution ? Non, je pense qu’il est contraint à respecter des missions et dans les missions il y a bien sûr distraire, mais il y aussi cultiver et à informer. Et c’est ça qui est important".

Le journaliste et auteur à succès explique qu'aujourd'hui les chaînes de télévision ne se réfèrent plus qu'aux chiffres effectués par les programmes. "Dans chaque couloir de France Télévisions et d’ailleurs, on vous dit toujours d’une émission qui est passée la veille "Ça a fait combien ?" au lieu de vous dire "C’était bien" ! Je peux comprendre que la logique d’une chaîne privée soit de se dire "attention, il faut que je redresse la barre" mais pas sur France Télévisions ! Il y a de très belles émissions sur France 5 que j’adore, mais il faut que ça continue", conclut-t-il.

Bon weekend à l'écoute de la télé... sur RTL !

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/