1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Pourquoi Jeremstar suspend ses activités dans "Les Terriens du Dimanche !" sur C8
2 min de lecture

Pourquoi Jeremstar suspend ses activités dans "Les Terriens du Dimanche !" sur C8

Frappé par un scandale dont les ricochets pourraient bien intéresser la justice, le chroniqueur spécialisé dans la couverture des affres des stars de la télé-réalité n’apparaîtra plus - pour le moment - sur le plateau de Thierry Ardisson.

Jeremy Gisclon alias Jeremstar
Jeremy Gisclon alias Jeremstar
Crédit : Sipa
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

Les réseaux sociaux français ne parlent que de ça depuis plusieurs jours : le "Jeremstargate". Au menu de ce nouveau scandale 2.0 : une vengeance, une vidéo intime  et des accusations entourant Jeremstar. De son vrai nom, Jérémy Gisclon, Jeremstar est un blogueur devenu célèbre pour ses interviews de stars de la télé-réalité réalisée dans sa baignoire. Le grand public a pu le découvrir au côté de Raquel Garrido sur le plateau des Terriens du Dimanche sur C8. Depuis l'émergence de ce Jeremstargate, la chaîne et le chroniqueur ont décidé de suspendre leurs collaboration.

Tout a commencé lorsque le site d'information people détenu par le chroniqueur Jeremstar, Gossip, a publié une "exclusivité" sur deux candidats de la saison 10 des Anges de la téléréalité. L'image montrait deux candidats, Shanna et Adrien en train de s'embrasser. Un internaute, qui utilise le pseudo Aqababe, a rapidement attaqué le chroniqueur Jeremstar en lui reprochant de lui avoir volé son scoop.

Pour se venger, Aqababe a partagé une vidéo dans laquelle on peut voir Jermestar se masturber. Après cette publication sur Snapchat, Aqababe a ensuite accusé un proche de Jeremstar, Pascal Cardonna (alias "Babybel"), coordinateur numérique de Radio France, de solliciter des mineurs pour avoir des relations sexuelles. L'amitié entre Jeremstar et Pascal Cardonna serait un appât pour attirer les adolescents. Pour prouver ses dires, Aqababe a diffusé de nombreuses conversations et documents dont l'authenticité de ne peut être assurée

Liaisons dangereuses

Les deux se connaissent très bien. "C’est un énorme bosseur et son fonds de commerce, c’est la bêtise humaine", disait le cadre de Radio France dans un portrait que Libération consacrait au jeune prodige du people. Les rumeurs, sous-entendus et allégations d'Aqababe et de ses sources qui lui enverraient de nombreux dossiers serait la raison principale de la prise de distance entre la chaîne et le chroniqueur.

À lire aussi

"D’un commun accord avec Jeremstar, C8 suspend son activité sur l’antenne. C8 reste très attentif à l’évolution de la situation", a déclaré la chaîne. Sur les réseaux sociaux, où il est pourtant très actif, Jeremstar n'a pas communiqué. Une séance de dédicace de son livre Jeremstar : ma biographie officielle, prévue le 20 janvier, dans un Leclerc de Pau a été annulée.

Pascal Cardonna a quant à lui supprimé son compte sur Twitter. Son employeur actuel, Radio France, a expliqué suivre de près cette affaire. "Radio France a pris connaissance sur les réseaux sociaux d’accusations très graves", a fait savoir la Maison Ronde dans un communiqué. L'entreprise a demandé "instamment" à Pascal Cardonna, qui n'intervient pas à l'antenne, "de supprimer dans le cadre de sa communication privée tout ce qui entretient un amalgame inadmissible entre Radio France, France Bleu, sa direction, ses salariés et sa vie privée".

Jeremstar a déposé plainte "atteinte à l'intimité de la vie privée" et le parquet Paris a annoncé avoir ouvert une enquête. Pascal Cardonna conteste les faits qui lui sont reprochés qu'il qualifie d'"attaques diffamatoires et mensongères". Il a déposé plainte "pour diffamation et atteinte à la vie privée" auprès du procureur de la République de Nîmes.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/