2 min de lecture Médias

Plantu sur RTL : "'Le Monde' m'a donné un pouvoir qui m'a dépassé"

INVITÉ RTL - Le dessinateur du journal va tirer sa révérence dans les prochains jours. De quoi s'éloigner dans la joie des polémiques et des réseaux sociaux.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Plantu sur RTL : "'Le Monde' m'a donné un pouvoir qui m'a dépassé" Crédit Image : JOEL SAGET / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

L'heure du dernier dessin approche. Le dessinateur de presse Plantu va tirer sa révérence et c'est aussi une "joie" pour lui. "Je suis assez heureux que le journal me permette de tirer ma révérence avec un joli sourire et plein de positif. Vous n'imaginez pas à quel point je suis heureux", confie-t-il au micro de RTL ce 26 mars 2021.

"Je sens de jour en jour cette pression énorme sur mes épaules d'être le dessinateur-du-journal Le Monde. Je vis avec ça tout le temps depuis plus de 30 ans. L'image du journal m'a ouvert des portes dans le monde entier et j'ai pu rencontrer des dessinateurs du monde entier. Le fait de travailler pour un journal comme Le Monde m'a donné un pouvoir qui m'a dépassé, raconte Plantu en se rappelant d'une anecdote où Yasser Arafat a demandé à le rencontrer à Tunis dans un hôtel en 1991 par exemple.

Chaque jour, il offrait un simili d'édito aux lecteurs du célèbre journal du soir. Des milliers de dessins. Pour Plantu, la grande modification de son travail vient de l'influence des réseaux sociaux. "Quand il y a eu les fatwas contre les dessinateurs danois, Kofi Annan me demande de rassembler des dessinateurs chrétiens, juifs, musulmans aux Nations Unies et on crée Cartooning for Peace et il me dit que je dois apprendre à travailler avec les réseaux sociaux", se souvient le dessinateur. On est en 2006 et je ne sais pas de quoi il parle. C'est après que j'ai compris". "Internet est un outil et ça ne devrait être qu'un outil et c'est devenu le maître", regrette Plantu en évoquant une "manipulation" des médias et des imams en 2006 pour faire croire aux musulmans que les caricaturistes danois voulaient les "humilier". 

Un monde désormais "compliqué"

Plantu est aussi revenu sur la démission du dessinateur Xavier Gorce, un ex-collègue du Monde. Celui-ci a coupé les ponts avec le journal après les excuses de la direction adressées à ses lecteurs début 2021 suivant la publication d'un dessin associant personnes trans et inceste. "Il est génial. Ce dessin hyper casse-gueule en faisant de l'humour sur les transgenres... Les procureurs sont désormais sur les réseaux sociaux, tranche-t-il. Ils se croient habilités pour défendre les transgenres par exemple alors que les associations... Moi je connais des gens qui ont adoré ce dessin. Mais il y a 50 personnes a avoir dit 'non, ça ne se fait pas'. C'est ahurissant. Il ne faut rien lâcher. Et je dis aux dessinateurs : bienvenus dans un monde compliqué."

À lire aussi
Royaume-Uni
Mort du prince Philip : où et comment suivre les obsèques ?

Au départ à la retraite de Plantu, le 31 mars 2021, ce sont les dessinateurs et dessinatrices du collectif Cartooning for Peace qui prendront le relais à la une du journal. Plantu avoue ne toujours pas savoir quel sera son dernier dessin pour le journal...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médias
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants