1 min de lecture Télévision

VIDÉO - "On n'est pas couché" : le roman "permet de dire plus de choses", dit Beigbeder

Pour l'auteur de "L'homme qui pleure de rire", invité sur le plateau de "On n'est pas couché" ce samedi 18 janvier, "le roman est très pratique. On peut se cacher derrière un personnage. C'est comme un masque".

Frédéric Beigbeder, invité d'ONPC le samedi 18 janvier
Frédéric Beigbeder, invité d'ONPC le samedi 18 janvier Crédit : Capture d'écran Twitter
IMG_0047
Nicolas Scheffer

Dans son dernier livre, Frédéric Beigbeder n'est pas en reste. Il étrille la matinale de France inter, la radio où il officiait en tant qu'humoriste, jusqu'à la saison dernière. Derrière une série de personnages anonymes, et notamment le double de l'auteur, on comprend bien l'expérience amer de l'essayiste. 

"Le roman est très pratique. On peut se cacher derrière un personnage. C'est comme un masque", analyse Frédéric Beigbeder sur le plateau d'On n'est pas couché, samedi 18 janvier. "C'est comme ce smiley", poursuit l'auteur. La couverture de son livre qui porte comme titre un emoji : L'homme qui pleure de rire

"Derrière ce déguisement, on peut dire plus de vérité que si on est comme ça [sur un plateau], obligé d'être totalement sincère et d'assumer ses propos. Je trouve que le roman a été inventé pour ne pas totalement assumer les choses et les transformer", explique-t-il. 

Un peu plus tôt, le chroniqueur expliquait que le livre aurait même pu porter le titre de l'émission, On n'est pas couché. "Je ne sais pas si c'est un livre sur l'humour, le titre du livre aurait pu être celui de votre émission. C'est l'histoire d'un type qui ne veut pas rentrer se coucher, tout simplement".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Laurent Ruquier Frédéric Beigbeder
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants