1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. "On n'est pas couché" : "Greta Thunberg m'angoisse beaucoup", lance Charles Consigny
1 min de lecture

"On n'est pas couché" : "Greta Thunberg m'angoisse beaucoup", lance Charles Consigny

Face à Hugo Viel, le secrétaire général de CliMates, le chroniqueur de Laurent Ruquier a évoqué ces réticences face aux nombreux combats engagés actuellement pour sauver la planète.

Charles Consigny sur le plateau de "On n'est pas couché"
Charles Consigny sur le plateau de "On n'est pas couché"
Crédit : Capture France 2
Claire Gaveau
Claire Gaveau

"Ça sert à quoi d'avoir la tête dans les étoiles, si sur terre, il se passe des choses horribles". Hugo Viel, le secrétaire général de CliMates, un des coordinateurs de Youth for climate France, était invité de l'émission On n'est pas couché ce samedi 16 mars.

S'il rêvait au départ de devenir astrophysicien, ce jeune homme s'est finalement lancé dans des études d'ingénierie en environnement. "Ce n'est du tout ce que que je voulais faire de base, mais, aujourd'hui, je fais ça pour améliorer les choses et combattre le changement climatique", a-t-il expliqué sur le plateau.

Une vision que peine à comprendre Charles Consigny. "Je suis inquiet pour la planète, mais surtout pour la civilisation, a-t-il répondu. Si vous renoncez à devenir astrophysicien, si votre horizon c’est Cécile Duflot alors que c’était Hubert Reeves… Je suis désolé".

Et le chroniqueur de Laurent Ruquier ne s'est pas arrêté là, évoquant notamment le combat de Greta Thunberg, qui ne cesse de faire parler d'elle pour son engagement écologique. "Cette jeune Suédoise m’angoisse beaucoup. Elle est vegan, elle a convaincu ses parents de ne plus prendre l’avion, ils s’échangent des cadeaux à Noël… Je suis peut-être vieux jeu mais cela m’inquiète. Je continue de penser mordicus que c’est le progrès technique qui va nous sortir de là", a-t-il poursuivi. 

À écouter aussi


"Moi, je m'inquiète de savoir dans quel monde je vais vivre dans 20 ans, dans 50 ans", a répondu de son côté Hugo Viel. Et de conclure : "Ce n'est pas blanc ou noir. C'est toute une société que l'on veut changer, que l'on veut transformer (...) On voit souvent la transition écologique comme quelque chose de négatif, mais ce n'est pas le cas. C'est se recentrer sur des valeurs plus humaines, plus proches de la nature".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/