1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. "On n'est pas couché": Christine Angot salue le discours d'adieu de Manuel Valls
1 min de lecture

"On n'est pas couché": Christine Angot salue le discours d'adieu de Manuel Valls

Sur le plateau de l'émission "On n'est pas couché", la chroniqueuse a loué les propos de l'homme politique avant son départ en Espagne. Un discours qu'elle a trouvé "très beau et bouleversant".

La polémiste Christine Angot lors de l'émission "On n'est pas couché"
La polémiste Christine Angot lors de l'émission "On n'est pas couché"
Crédit : Capture / France 2
Octave Odola

Manuel Valls a siégé pour la dernière fois à l'Assemblée nationale en début de semaine. Et la séance n'a pas été de tout repos pour l'ancien Premier ministre, qui a décidé de se lancer à la conquête de la mairie de Barcelone

Les députés de la France Insoumise ont notamment brandi des affiches à l'inscription explicite ("bon débarras"). "Je n'avais pas vu cette séquence le jour même", a admis Christine Angot. Plutôt que d'évoquer l'attitude des députés d'extrême-gauche, la chroniqueuse d'On n'est pas couché a préféré saluer l'allocution d'adieu de l'ancien cadre du parti socialiste. 

"Ce que Manuel Valls dit, c'est merci. Il commence par dire merci à la France qui rend possible qu'un étranger (Valls est né citoyen espagnol avant d'être naturalisé français) puisse devenir Premier ministre", a raconté la romancière.

La chroniqueuse avait déjà défendu Manuel Valls

Angot a ensuite loué l'attitude de Manuel Valls, qui a su rester calme malgré les huées d'une partie de l'hémicycle. "Il a salué chacun des membres de l'Assemblée nationale, en dépit de ce qu'il venait de se passer, parce que c'est sa conception de la politique. J'ai trouvé ça très beau et bouleversant", a expliqué la chroniqueuse, une semaine seulement après les piques lancées par son compère Charles Consigny, qui estimait que l'ex-socialiste pourrait "se prendre un gadin monumental" aux élections municipales espagnoles. 

À lire aussi

Ce n'est pas la première fois que l'auteure monte au créneau pour défendre l'ex-député d'Évry (Essonne). En avril dernier, alors que la candidature de Manuel Valls à Barcelone commençait à être évoquée, Angot avait déploré sur le plateau d'On n'est pas couché une "fuite des talents".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/