2 min de lecture Famille royale

Meghan Markle n'a pas présenté Archie à son père, il dénonce ses mensonges

Le père de la duchesse de Sussex est toujours tenu à l’écart de la vie princière de sa fille. Une nouvelle fois, il passe par la presse pour se faire entendre.

Meghan Markle et son père Thomas Markle
Meghan Markle et son père Thomas Markle Crédit : Daniel Leal-Olivas/ AFP / POOL - Capture d'écran Instagram
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

L'ambiance entre Meghan Markle et son père n'est toujours pas au beau fixe. Plusieurs mois après la naissance du premier fils de la duchesse et du prince Harry, le grand-père maternel du petit Archie n'a toujours pas eu le plaisir de le rencontrer. "Je voudrais qu'ils m'envoient une photo d'Archie pour que je puisse l'encadrer et l'accrocher au mur avec celle de Meghan, a expliqué Thomas Markle au journal anglais The Daily Mail. N'est-ce pas ce que n'importe quel grand-père voudrait ? Et j'aimerais savoir aussi s'il a hérité du fameux nez des Markle." 

C'est par ces demandes très simples que commence l'article du Daily Mail consacré aux analyses acides du père de Meghan Markle, Thomas, toujours tenu à bonne distance de la famille royale depuis les préparatifs du mariage entre l'ancienne actrice et le prince Harry.

"Il n'y avait pas de problème entre Meghan et moi avant. C'est très récent. J'étais resté silencieux ces derniers mois parce que Meghan était enceinte mais c'est fini. Eux et leurs attachés de presse n'arrêtent pas de m'ignorer", regrettait Thomas Markle après avoir raconté comment il avait envoyé une carte d'anniversaire à sa fille sans même savoir si elle l'avait reçu.

Mensonges et hypocrisie

À la tristesse de l'homme se mêle aussi l'amertume. Thomas Markle a eu vent de certains discours officiels de sa fille dans lesquels elle expliquait avoir travaillé dur pour payer les frais de scolarité exorbitants de ses années universitaires. "Je suis désolé mais c'est complètement faux", tranchait Thomas Markle. 

À lire aussi
La reine Elizabeth II Royaume-Uni
La reine Elizabeth II essuie une larme face aux caméras lors du Remembrance Sunday

"J'ai payé la totalité de ses frais de scolarité et j'ai encore les papiers de la banque pour le prouver. J'ai payé pour ses voyages en Espagne et en Angleterre. J'ai payé pour son stage en Argentine", expliquait Thomas Markle qui a gagné plusieurs prix pour son travail sur les lumières des plateaux hollywoodiens. "J'ai toujours dit à Meg que je payerais pour ses études et je l'ai fait. C'est ce que n'importa quel père ferait". Dans un blog désormais désactivé, baptisé The Tig, Meghan Markle avouait volontiers que son père travaillait dur, qu'elle l'accompagnait sur les plateaux et qu'il avait bien payé ses écoles privées et cours de ballet. 

"J'en ai assez des mensonges. J'en ai assez de passer pour le méchant de cette histoire et d'être tenu à l’écart de leurs vies. Quand Meghan dit qu'elle a travaillé pour payer ses études, franchement c'est offensant pour moi. Je n'attends rien de Meghan ou Harry mais je ne vais pas me taire et laisser de tels mensonges circuler. Je continuerai à la contredire si elle persiste à dire des choses fausses."

Thomas Markle a aussi attaqué l'hypocrisie supposée du couple dans les colonnes du tabloïd. Meghan et Harry ont été critiqués pour avoir pris quatre jets privés durant cet été en maintenant un discours écologiste convaincu en public. "J'ai pitié pour eux parce qu'ils sont responsables de ces critiques. On ne peut pas dire une chose et faire son contraire. Tout le monde m'explique qu'ils sont bienveillants et merveilleux mais ils ne le sont pas avec leur propre famille. Vous ne pouvez pas maintenir cette image charitable et rassembleuse et ignorer publiquement votre propre père et toute votre famille." Des critiques rudes qui ne devraient pas donner envie au couple Sussex de renouer les liens...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Famille royale People Royaume-Uni
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants