3 min de lecture People

Lynda Carter : la véritable histoire de Wonder Woman

PODCAST - Elle n'a jamais été Wonder Woman. Dans sa tenue étoilée, elle volait au secours de l'Amérique, mais dans la vraie vie, elle ne savait pas se défendre contre les ombres menaçantes de la célébrité...

Jean-Alphonse Richard Confidentiel Jean-Alphonse Richard iTunes RSS
>
Lynda Carter : la véritable histoire de Wonder Woman Crédit Image : sipa | Crédit Média : Jean-Alphonse Richard | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard édité par Amandine Lemaire

Le nom et la description de la sculpturale Lynda Carter finit par arriver aux oreilles d'un producteur : Douglas Cramer. Il recherche une actrice jeune et sportive, capable de lancer un javelot et de courir vite pour redonner une chance à une série télé qui vient de connaître un flop. La série en question, inspirée d'une bande dessinée met en scène une super-héroïne qui s'appelle Wonder Woman. Pas moins de 2000 candidates à vouloir incarner celle qui écrase les méchants. Mais un seul visage retenu, celui de Lynda Carter. Son engagement tombe à pic. Elle n'avait plus que 25 dollars sur son compte en banque.
 
Lynda Carter endosse donc la tenue aux couleurs du drapeau américain  qui va faire sa gloire. Un body rouge, des bottes rouges, une culotte étoilée bleue, une tiare dans sa chevelure brune et un lasso doré accroché à un large ceinturon. Avec cet accessoire de cow-boy, Wonder Woman attrape les vilains, leur fait avouer leurs forfaits et dire la vérité...

Ses bracelets en alliage spécial, le féminium, permet de détourner les balles et la rend invulnérable. C'est Lynda Carter qui a trouvé elle même le "truc" qui va faire le succès de son personnage : ce moment où la simple secrétaire Diana Prince tourbillonne sur elle même et se déshabille pour surgir en Wonder Woman sous les yeux ébahis des téléspectateurs...

Une icône aux multiples blessures

Lynda Carter, 24 ans, ne se doute pas alors qu'elle va devenir une icône de la culture américaine. Le destin rêvé de milliers de petites filles. Et un modèle pour les féministes : l'une des premières super-héroïnes pouvant égaler les hommes et les battre. Lynda Carter a beau être une débutante, elle a redessiné elle-même son personnage. Pas question qu'il ressemble à l'une de ces poupées sexy qu'elle a incarné sur les podiums et qu'elle déteste. Lynda effectue elle-même la plupart des cascades. Et impose pour la première fois dans l'histoire des tournages télé une femme pour la remplacer. Jusque-là, les doublures étaient exclusivement des hommes, quitte à ce qu'ils portent des jupes et des perruques !

Lynda Carter joue les femmes fortes, mais l'envers du décor de Wonder Woman est tout autre. L'actrice affronte les allusions salaces. Elle surprend un machiniste qui a percé un trou dans une cloison et l'épie chaque jour en train de se déshabiller. Mais surtout elle doit faire face à des agressions sexuelles à répétition toujours de la part du même homme. Il lui faudra des années pour révéler ces attaques à ses proches puis au grand public. L'actrice expliquera avoir gardé à l'époque le silence de peur de se retrouver sur une liste noire et de ne plus pouvoir tourner : "À qui aurais-je pu raconter cette histoire ? On m'aurait demandé si je plaisantais, on m'aurait traitée de menteuse"...
 
Le tournage de Wonder Woman ne va pas laisser cette seule blessure en héritage à Lynda Carter. Une addiction va bientôt la consumer. Et la forcer à jouer avec sa vie, comme on joue à la roulette russe...

L'invité Confidentiel

Olivier Delcroix,  rédacteur en chef du Figaroscope et auteur d’un livre référence Les Super-héros au cinéma paru aux éditions Hoebeke.

Livre Olivier Delacroix
Livre Olivier Delacroix
L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
People Biographie Amérique du Nord
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants