1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. "Les Guignols de l'info" : Bruno Gaccio publie un échange de SMS houleux avec Nadine Morano
1 min de lecture

"Les Guignols de l'info" : Bruno Gaccio publie un échange de SMS houleux avec Nadine Morano

L'ex-patron des marionnettes "balance". Il dévoile sur Twitter le message dans lequel l'eurodéputée se réjouit de l'arrêt de l'émission.

Nadine Morano le 30 mai 2015 au congrès des Républicains à Paris
Nadine Morano le 30 mai 2015 au congrès des Républicains à Paris
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Julie Coste

Plusieurs politiques moqués par les Guignols regrettent leur disparition annoncée, comme Alain Juppé ou François Hollande. Mais ça n'est pas le cas de Nadine Morano

L'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy n'a jamais caché qu'elle détestait sa marionnette, gouailleuse et grossière. "Ils m’ont présentée comme une illettrée alors que j’avais un bac +5, j’étais ministre, je suivais mes dossiers. Cela a fait souffrir mes proches, c’était de la méchanceté pure. Je leur dis : Ad’taleur ! Au plaisir de ne plus m’y voir !", fait savoir Nadine Morano dans L'Opinion

Si elle est remontée contre l'équipe actuelle des Guignols, les premiers auteurs trouvent grâce à ses yeux. "Au début, l’époque Gaccio, ils avaient du talent. C’était affûté, jamais cruel", salue-t-elle dans le quotidien économique. Un éloge réitéré dans un SMS envoyé directement à Bruno Gaccio. Mais celui-ci n'a pas apprécié le compliment. Il a publié le message sur son compte Twitter jeudi 2 juillet, ainsi que sa réponse : "Les Guignols c'était bien quand c'était toi. Ma marionnette n'était pas une caricature mais une créature pour me nuire. D'ailleurs plus personne ne regardait. A tchao et au plaisir de ne plus m'y voir ! Bises NM", lui a écrit l'eurodéputée. Ce à quoi il a répondu: "Au moins je suis (sic) que votre compte n'est pas un fake (un faux, ndlr). Plus bête que ce texto je ne connais que votre carrière. Bonne route." 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/