2 min de lecture Télévision

"Le Média" : l'ex-rédactrice en chef dénonce son éviction, la rédaction se désolidarise

"Le Média" se sépare de sa rédactrice en chef Aude Rossigneux. Mais la journaliste ne digère pas la méthode employée dans une lettre interne. Plusieurs journalistes de la rédaction se désolidarisent.

Aude Rossigneux, rédactrice en chef de "Le Média" et Sophia Chikirou, directrice de la communication de Jean-Luc Mélenchon
Aude Rossigneux, rédactrice en chef de "Le Média" et Sophia Chikirou, directrice de la communication de Jean-Luc Mélenchon Crédit : Capture d'écran TMC
109127536140888961261
Ludovic Galtier
et Nicolas Skopinski

"Une violence et une brutalité qui me laisse dans un état de sidération." C'est par ces mots qu'Aude Rossigneux a décrit son éviction dans une lettre envoyée à la rédaction du Média, et publiée dans son intégralité par le site electronlibre.info. Un management qu'elle n'hésite pas à comparer à celui de Vincent Bolloré, à la tête de Canal + et souvent cible des critiques sur le plateau du Média

Recrutée par cette nouvelle télé sur internet en septembre dernier pour incarner une ligne différente, souvent rapprochée par les observateurs du courant de la France insoumise, son aventure prend fin cinq mois plus tard. Et laisse beaucoup de regrets à la journaliste qui a rejoint le projet en septembre 2017. "J’ai été chargée de la plus lourde responsabilité, celle de recruter une équipe. Je n’ai pas à rougir du résultat : avec ses faibles moyens, la rédaction est performante, unie, et d’un engagement total."

Dans un communiqué publié dimanche 25 février, la rédaction a pris la parole pour expliquer qu'elle "ne se reconnaît pas dans la description qu'elle dresse de la direction et du Média."

À lire aussi
Une femme devant sa télévision (illustration) médias
Audiences TV : "Le dîner de cons", un film culte qui séduit toujours autant

C'est la fin de sa période d'essai

Gérard Miller, co-fondateur du Média au sujet du départ d'Aude Rossigneux
Partager la citation

Gérard Miller, psychanalyste et co-fondateur du Média, a raconté sa version des faits dans les colonnes du Monde. Après avoir qualifié d'"infâme" la comparaison avec Bolloré, il explique qu'il n’a "jamais été question d’un licenciement" d'Aude Rossigneux. "C’est la fin de sa période d’essai. Cela peut se faire à la demande de l’employeur ou du salarié."

Le proche de Jean-Luc Mélenchon poursuit : "Quand on l’a prévenue qu’on souhaitait mettre fin à sa période d’essai, on lui a proposé de continuer avec nous. On voulait qu’elle prenne la tête d’une émission hebdomadaire", précisant qu'Aude Rossigneux avait refusé de préparer une nouvelle formule du JT avec présentation tournante. "On lui avait dit qu’on ne voulait pas d’une hiérarchie comme dans les autres médias."

Plusieurs journalistes de la rédaction du Média se sont aussi individuellement désolidarisés des propos d'Aude Rossigneux. "Pas vu l'ombre d'un Bolloré dans les couloirs de Le Média. Aucune souffrance ni brutalité", écrit ainsi sur Twitter Virginie Cresci. "Brutalité", "burn-out" ou "Bolloré", des mots qui ne me concernent pas à Le Média", ajoute Yanis Mhamdi.

Difficile d'y voir clair dans cette affaire. L'ancien député écologiste Noël Mamère, lui, a annoncé son départ du Média sur France Culture, lundi 26 février, "en raison de l'atmosphère" autour du départ d'Aude Rossigneux et de "raisons journalistiques" dans le traitement du conflit syrien.

"Dans la cour des grands"

Ce départ d'Aude Rossigneux, poids lourd de la plateforme d'information, interroge sur son avenir. Jeudi 22 février, Sophia Chikirou (l'ancienne directrice de la communication de la campagne de Jean-Luc Mélenchon et fondatrice du Média), récemment mise en cause par une enquête de la Commission de contrôle des comptes de campagne (information non traitée par Le Média selon Arrêts sur images), s'était montrée optimiste auprès des abonnés, estimant que le Média "jouait dans la cour des grands."

Aude Rossigneux avait par ailleurs été moquée par un montage diffusé dans On n'est pas couché, à l'occasion du passage de Sophia Chikirou sur le plateau de Laurent Ruquier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Médias Jean-Luc Mélenchon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792413569
"Le Média" : l'ex-rédactrice en chef dénonce son éviction, la rédaction se désolidarise
"Le Média" : l'ex-rédactrice en chef dénonce son éviction, la rédaction se désolidarise
"Le Média" se sépare de sa rédactrice en chef Aude Rossigneux. Mais la journaliste ne digère pas la méthode employée dans une lettre interne. Plusieurs journalistes de la rédaction se désolidarisent.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/le-media-violence-et-brutalite-l-ex-redactrice-en-chef-denonce-le-management-7792413569
2018-02-25 11:38:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/9FMIsiUhR1p0acCjVHMz7w/330v220-2/online/image/2017/1003/7790351215_aude-rossigneux-redactrice-en-chef-de-le-media-et-sophia-chikirou-directrice-de-la-communication-de-jean-luc-melenchon.PNG