1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Jeannie Longo s'exprime pour la première fois depuis "Dropped" et règle ses comptes
1 min de lecture

Jeannie Longo s'exprime pour la première fois depuis "Dropped" et règle ses comptes

DOCUMENT - En marge du contre-la-montre dames des championnats de France de cyclisme, la championne française la plus titrée de tous les temps est sortie de son silence.

Jeannie Longo, le 13 mars 2015, à Buenos Aires
Jeannie Longo, le 13 mars 2015, à Buenos Aires
Crédit : EMILIANO LASALVIA / AFP
Jeannie Longo sur le drame de "Dropped" : "J'ai mis un printemps avant de m'en remettre"
00:01:17
Serge Pueyo & Gregory Fortune

Depuis son retour d'Argentine et le drame qu'elle a vécu en mars lors de l'émission de TF1 Dropped, Jeannie Longo ne s'était pas exprimée. À l'occasion des championnats de France de cyclisme, qui se déroule en Vendée, à Chantonnay, elle est sortie de son silence. "J'ai eu un printemps un peu difficile, reconnaît-elle aisément. J'ai mis un moment avant de m'en remettre. J'étais un peu sonnée je dirais. C'est vrai que nous nous l'avons vécu de très près et ce n'est pas un événement dont on se remet facilement".

Je pense qu'il y a toute une population qui ne tient pas à me voir

Jeannie Longo

À 56 ans, Jeannie Longo était donc une nouvelle fois au départ des championnats de France (13e place du chrono), même si elle sait que cela ne fait pas plaisir à tout le monde. "Je pense qu'il y a toute une population qui ne tient pas à me voir, c'est-à-dire la Fédération, qui se dit 'qu'est ce qu'elle fait encore là'. Vous m'interviewer là, mais je suis sûr qu'il y a des filles qui vont dire 'elle se fait encore remarquer' parce qu'elles sont jalouses. Qu'est ce que vous voulez que j'y fasse ? C'est comme ça".

Pauline Ferrand-Prévot est une gamine (...) Elle n'aurait pas du parler comme ça

Jeannie Longo

La grenobloise règle également ses comptes avec sa benjamine, Pauline Ferrand-Prévot, championne du monde en titre, qui avait déclaré : "Jeannie Longo pense d'abord à sa gueule avant de penser aux autres". "C'est une gamine, je pense qu'elle a été influencée. Elle n'aurait pas du parler comme ça. On doit rester dans la joie et pas dans l'amertume ou la méchanceté. En plus, elle aurait du mal à me juger étant donné qu'elle ne me connaît pas".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
Flash Culture