3 min de lecture Télévision

Isabelle Morini-Bosc : "La finale France-Portugal a fait plus d'audience que France-Brésil en 98"

ÉDITO - Près de 21 millions de téléspectateurs ont suivi la finale de l'Euro 2016 opposant la France au Portugal. Un jackpot pour M6 qui réalise un record d'audience et donc de rentrées publicitaires.

Le Portugal sacré champion d'Europe au Stade de France, le 10 juillet 2016
Le Portugal sacré champion d'Europe au Stade de France, le 10 juillet 2016 Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc et Sylvain Zimmermann

Nous aussi, mais oui, nous allons devoir jouer les prolongations. Parce qu'il en va des audiences de l'Euro comme des dons au Téléthon, il y a les rajouts post-diffusion, avec de nouveaux bons comptes qui feront les très bons amis... Que retient-on dans l'immédiat de cet Euro 2016 ? Un nombre sidérant de téléspectateurs régulièrement "croissant" du premier au dernier match. Croissant au point que, après le "jeudi saint", le public a fini par être "gourmand" au-delà du raisonnable.

Qu'a-t-il alors dit et prédit ? Que la finale serait regardée par 23 millions de personnes "fidèles au poste". Non... bien que, en fait, ce record existe déjà en germe ! C'est le principe de la gestation... Le chiffre grossit actuellement au fil des jours sans qu'on le sache encore. Celui qui a été révélé lundi, pour énorme qu'il soit, n'est en effet que temporaire. Vous croyez qu'ils "comptent pour rien", les Français et Portugais massés dès 19 heures avant-hier dans de nombreux troquets ou brasseries, histoire de célébrer le moment en groupes et en grappes. Des amateurs de demi-pression pas demi-portions ! Et c'est donc pas de la petite bière, de prendre en compte ceux qui ne voulaient pas qu'on s'en laisse compter dimanche.

20.837.000 téléspectateurs pour la finale de France-Portugal

À ceux-là s'ajouteront ceux qui ont vu France-Portugal sur beIN Sports (ah oui ?!), une chaîne où 4 millions de personnes sont allées au moins une fois au cours du mois écoulé... Et que dire des fameuses "fan-zones" génératrices d'embouteillages ? On dénombrait environ 90.000 "communiants" sur celle de Paris, 80.000 fanas à Marseille, 62.000 à Bordeaux ou encore 25.000 à Lille. Soit, à la louche, 300.000 "recensés" supplémentaires. Tout cela devrait, au total, nous conduire à plus de 22 millions de fanas : Soit peut-être toujours moins que  la demi-finale Portugal-France de 2006, mais déjà plus que le France-Brésil de 98. C'est dire si cette Coupe (d'Europe) est pleine pour M6, qui en attendait certes beaucoup, mais qui ne s'attendait peut-être pas à autant.

Pour le bilan final, restons-en donc à ce chiffre exceptionnel : 20.837.000 téléspectateurs, quasiment 24 en fin de match, 76% des femmes et 81% de hommes présents devant le poste. Comment le sait-on? Par l'organisme Médiamétrie, qui équipe 5.000 foyers représentatifs de la société française, de boîtiers électroniques sur lesquels chaque membre de la famille indique sa présence "active" en appuyant sur "sa" touche. Même les invités ont la leur.

À lire aussi
Vladimir Cosma Télévision
Générations Génériques : Chateauvallon

Les audiences remontent ensuite dès 3 heures du matin vers Médiamétrie, puis sont traitées avant d'être livrées aux chaines à 9 heures. Sont aussi clients les annonceurs, évidemment ravis aujourd'hui. Si l'événement n'est pas rentable en soi (M6 a dû débourser quelques 28 millions d'euros pour 11 matches, TF1 plus de 45 pour 22), il est réjouissant côté recettes publicitaires pour les "privées". Ce n'est pas rien pour M6 d'avoir engrangé 50 millions d'euros brut, 24 nets.

M6 d'avoir su faire de l'Euro un événement

Ça compte aussi d'avoir bénéficié d'un tirage au sort favorable. Oui, c'est un sacré conte ! Mais il n'appartient qu'à M6 d'avoir su faire un événement de l'événement, avec un avant-match réussi (record pour le 19.45) et des "post-matches" passionnants: En bonus, David Ginola et ce système de téléportation des joueurs du terrain au studio façon Star Trek. Les médias étrangers ont adoré. Nous aussi. Quelles séquences. Quelle bonne image ! Et les images, à la télé comme à l'école, ça donne de sacrés bons points. Entre autres, d'audience.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Médias Isabelle Morini-Bosc
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784076311
Isabelle Morini-Bosc : "La finale France-Portugal a fait plus d'audience que France-Brésil en 98"
Isabelle Morini-Bosc : "La finale France-Portugal a fait plus d'audience que France-Brésil en 98"
ÉDITO - Près de 21 millions de téléspectateurs ont suivi la finale de l'Euro 2016 opposant la France au Portugal. Un jackpot pour M6 qui réalise un record d'audience et donc de rentrées publicitaires.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/isabelle-morini-bosc-euro-france-portugal-a-fait-plus-audiences-que-france-bresil-en-98-7784076311
2016-07-12 19:53:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/GhA_oNqlQmk6pvWAdlBQww/330v220-2/online/image/2016/0710/7784051118_eder.jpg