1 min de lecture Prince Charles

Incendie de Notre-Dame : la touchante lettre du prince Charles à Emmanuel Macron

VU DANS LA PRESSE - Après l'incendie de Notre-Dame de Paris, le prince de Galles a envoyé une lettre au président de la République pour lui témoigner son affection.

Le prince Charles (illustration)
Le prince Charles (illustration) Crédit : SYSPEO/SIPA
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Le 15 avril 2019, le monde assistait à l'incendie de Notre-Dame de Paris. Un symbole de la France détruit qui a ému de nombreux anonymes et personnalités, dont le prince Charles et Camilla Parker-Bowles. Comme le révèle le tabloïd Express, le couple royal avait envoyé une lettre au président de la République, après l'incendie.

"Mon épouse et moi-même avons eu le cœur brisé en apprenant le terrible incendie de Notre-Dame de Paris ce soir et nous avons voulu immédiatement vous dire combien nous pensons à vous et au peuple Français en ces temps si angoissants, ainsi qu'aux services d'urgence qui ont si courageusement combattu le brasier", peut-on lire dans un extrait de la lettre du prince Charles.

"Nos cœurs sont tournés vers vous et les Français, plus que vous pouvez l'imaginer, surtout compte tenu de notre expérience avec l'incendie dévastateur du Château de Windsor il y a 27 ans. Nous vous envoyons nos plus sincères condoléances, même si elles peuvent être insuffisantes", poursuit-il. Le château avait pris feu le 20 novembre 1992. L'incendie avait duré 15 heures et démarré dans la chapelle privée du coin nord-est du bâtiment, après qu'un projecteur de travaux ait embrasé un rideau. 9 salles furent détruites et plus d'une centaine endommagées.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Prince Charles Incendie à Notre-Dame People
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants