1 min de lecture États-Unis

Harry Brant, le fils de la mannequin Stephanie Seymour, est décédé à 24 ans

VU DANS LA PRESSE - Le jeune homme, mannequin comme sa mère, est décédé "d'une overdose" le 17 janvier dernier.

Harry Brant en 2016 à Paris avant le défilé de Christian Dior
Harry Brant en 2016 à Paris avant le défilé de Christian Dior Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

La famille Brant-Seymour est en deuil. Harry Brant, le fils de Stephanie Seymour et Peter Brant, est décédé d'une overdose à 24 ans, le 17 janvier dernier. La famille a annoncé la disparition du jeune homme dans un communiqué, le 18 janvier, comme le rapporte le média américain du New York Times.

Le corps d'Harry Brant a été découvert le 17 janvier, quelques jours avant son entrée en cure de désintoxication. "C'est avec un immense chagrin que nous vous apprenons que notre fils chéri Harry Brant a perdu son combat contre son addiction, et est décédé des suites d'une overdose accidentelle de médicaments", expliquent Stephanie Seymour et Peter Brant dans leur communiqué.

"Nous serons à jamais peinés que la vie d'Harry ait été détruite si tôt par cette maladie dévastatrice. Nous vous demandons de respecter la vie privée de notre famille alors que nous essayons de vivre avec la disparition de notre magnifique garçon", poursuivent-ils. 

Harry Brant était connu et reconnu pour son sens de la mode. Il repoussait les limites des stéréotypes de genre dans ses tenues et son maquillage. Adolescent, il avait travaillé en tant que journaliste pour le magazine Interview, fondé par son père. Il a aussi été mannequin pour Balmain et Vogue Italie, entre autres.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Disparition People
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants