1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Grammy Awards 2014 : Daft Punk, Lorde, Metallica et Beatles, les moments forts de la cérémonie
2 min de lecture

Grammy Awards 2014 : Daft Punk, Lorde, Metallica et Beatles, les moments forts de la cérémonie

VIDÉOS - Retour sur la 56e cérémonie des Grammy Awards, avec les cinq moments forts de la soirée. Parmi eux, le sacre des Daft Punk et la réunion de Paul McCartney et Ringo Starr sur scène.

Paul McCartney et Ringo Starr réunis sur scène et applaudis par Yoko Ono, l'un des moments forts de la soirée des Grammy Awards
Paul McCartney et Ringo Starr réunis sur scène et applaudis par Yoko Ono, l'un des moments forts de la soirée des Grammy Awards
Crédit : KEVORK DJANSEZIAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze

Tout le monde ne parle que de Daft Punk. Le duo parisien a en effet aux derniers Grammy Awards, dans la nuit de dimanche à lundi. Cinq prix au total, un record historique pour un groupe français.

Mais d'autres événements ont marqué la soirée, entre autres la prestation très sexy de Beyoncé et Jay-Z ou encore la réunion des Beatles Paul McCartney et Ringo Starr.

Le retour de Daft Punk à la télévision

Victoire historique de Daft Punk, avec cinq récompenses : meilleur album, meilleur duo pop avec Pharrell Williams, le chanteur du tube Get Lucky, meilleur enregistrement, meilleur album dance/électro et meilleurs ingénieurs du son. Mais l'autre événement pour les deux DJ's, c'est leur retour à la télévision après six ans d'absence.

Et pour marquer le coup, ils sont montés sur scène avec Stevie Wonder, en plus de Pharrel Williams et Nile Rodgers, les artistes présents sur le titre phare de leur nouvel album.

Beyoncé et Jay-Z font leur show

À lire aussi

Autre point culminant à retenir de la cérémonie : le show très chaud du célèbre couple du monde du Rn'B, Beyoncé et Jay-Z. Ensemble, ils ont interprété le dernier succès de l'album BEYONCÉ, Drunk in love.

Lorde interprète la "meilleure chanson de l'année"

À 17 ans, la jeune musicienne néo-zélandaise a déjà un Grammy, et pas des moindres. Sa chanson Royals, tube international extrait de son album Pure Heroin, a été désignée comme la meilleure chanson de l'année.

Elle l'a donc interprétée devant le gratin de Los Angeles dans une mise en scène psychédélique et envoûtante.

Les Beatles à l'honneur

Julia Roberts arrive sur scène et commence son discours : "Il y a 50 ans jour pour jour, ou presque, 4 garçons attachants de Liverpool ont changé l'histoire pour toujours en jouant au Ed Sullivan Show pour la première fois, le 9 février 1964." Elle parle bien évidemment des Beatles : John Lennon, George Harrison, Ringo Starr et Paul McCartney.

À cette occasion, McCartney et Starr se sont réunis sur scène pour interpréter Queenie Eye, tiré du . Et pour rajouter un peu d'émotion, Yoko Ono, veuve de John, s'est levée et a dansé sur la chanson. Comme un signe de paix.

Un duo audacieux

Classique a rimé avec metal dimanche soir. Un duo surprenant est monté sur la scène des Grammy Awards. Au piano, le talentueux accompagnait les légendaires membres du groupe .

Un mélange osé et intéressant musicalement.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/