1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Face au succès de sa marque de vins, Kylie Minogue investit dans le rosé de Provence
1 min de lecture

Face au succès de sa marque de vins, Kylie Minogue investit dans le rosé de Provence

En mai 2020, pour ses 52 ans, elle avait lancé sa marque de vin baptisée "Kylie". Fort de son succès, la chanteuse a signé un partenariat avec le château français Sainte-Roseline.

La chanteuse australienne Kylie Minogue en janvier 2020.
La chanteuse australienne Kylie Minogue en janvier 2020.
Crédit : Jamie McCarthy / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Charlotte Diry

C'est en mai 2020, le jour de son 52e anniversaire, que la chanteuse australienne Kylie Minogue avait décidé de lancer sa marque de vins, tout simplement baptisée "Kylie". Face au succès de celle-ci et des 2,3 millions de bouteilles vendues à son nom, la star de la pop vient désormais de jeter son dévolu sur le vin français et plus particulièrement le rosé de Provence, révèlent nos confrères du Figaro. 

Kylie Minogue vient de signer une collaboration avec le Château de Sainte-Roseline situé aux Arcs-sur-Argens dans le Var, où elle créera son propre vin rosé nommé le Kylie. "C’est un rosé de table, pas d’apéritif, car il est très délicat et fruité. En Côtes-de-provence, bien sûr. Kylie Minogue l’a mis au point avec notre œnologue maison. Elle est venue plusieurs fois à la propriété", raconte un employé dans les colonnes du Parisien.

Depuis que l'annonce a été faite, les demandes affluent partout dans le monde. Selon un habitant qui s'est confié au Parisien, "Kylie Minogue est déjà venue au château et a dédicacé quelques bouteilles" qui se sont vendues en quelques heures seulement sur internet." En ce qui concerne les tarifs, il faudra compter 28 euros pour une bouteille de 75cl et 56 euros pour un magnum. 

Ces mastodontes inondent le marché

Didier, producteur

Mais cette nouvelle ne semble pas ravir tout le monde, notamment les viticulteurs locaux : "Ces mastodontes inondent le marché alors que nos petites productions ont du mal à se faire connaître", regrette Didier, un producteur de l’arrière-pays, avant de conclure auprès du Parisien : "Ce coup de projecteur sur nos vins est chouette mais, pour l’instant, il ne nous profite pas à nous !".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/