3 min de lecture People

Divorce Angelina Jolie/Brad Pitt : l'actrice quitte-t-elle Hollywood pour l'ONU ?

Alors que le divorce de Brad Pitt et Angelina Jolie secoue la planète people, l'engagement de cette dernière dans l'humanitaire va-t-il prendre le pas sur sa carrière ?

Angelina Jolie en novembre 2005 à Cachemire, un mois après le séisme meurtrier qui s'est abattu sur la région
Angelina Jolie en novembre 2005 à Cachemire, un mois après le séisme meurtrier qui s'est abattu sur la région Crédit : JACK REDDEN / UNHCR / AFP
Benjamin Pierret
Benjamin Pierret

L'engagement humanitaire d'Angelina Jolie n'est un secret pour personne. Depuis des années, la comédienne américaine met sa notoriété et son argent au service des plus pauvres. Son dévouement pour les plus démunis et son engagement auprès des Nations unies n'a fait que croître au fil des années. Un altruisme qui serait en partie responsable de sa récente rupture avec Brad Pitt : selon certaines sources, les ambitions humanitaires d'Angelina Jolie lui auraient coûté son couple. L'acteur de World War Z reprocherait notamment à son épouse d'avoir emmené leurs enfants dans des zones de guerre, notamment en Irak et au Liban. 

Ces mêmes proches affirment que le but ultime d'Angelina Jolie est de devenir une haute responsable de l'ONU. Une ambition qui n'aurait rien de surprenant, tant l'actrice s'engage de plus en plus auprès de l'organisation. Quitte à délaisser sa carrière. 

Plus de travail, moins de film

La carrière d'Angelina Jolie explose au début du millénaire lorsqu'elle incarne la mythique Lara Croft dans Tomb Raider. Le tournage, qui se déroule au Cambodge, la sensibilise aux crises humanitaires. D'abord concentrée sur cette région, elle étend son champ d'action sur le monde entier : en collaboration avec le Haut commissariat des nations unies pour les réfugiés (HCR), dont elle est ambassadrice de bonne volonté depuis 2001, l'actrice est intervenue partout. Du Kosovo à la Thaïlande, en passant par le Kenya, le Costa Rica ou encore le Pakistan... Qu'il s'agisse de catastrophes naturelles ou de crises migratoires, la comédienne intervient. Un travail colossal qui lui vaut l'estime des hauts responsables. Pour son travail auprès des réfugiés, elle reçoit le Prix citoyen du monde de l'Association des correspondants de l'ONU en 2003 et le Global Humanitarian Action Award en 2005. Autant d'accomplissements qui la poussent à s'investir toujours plus, jusque dans sa vie intime : sur ses six enfants, trois viennent du Cambodge, d'Ethiopie et du Vietnam.

Au début de la décennie, l'actrice réussit à tout mener de front : de 2000 à 2010, elle apparaît dans pas moins de 21 long-métrages. Une cadence effrénée qui fait d'elle l'une des actrices les plus visibles d'Hollywood... et qui, bientôt, se calme : ces dernières années, la plantureuse brune s'est fait beaucoup moins présente sur les écrans. En apparaissant dans un film par an depuis 2014, l'actrice a levé le pied sur les tournages. À cause de sérieux soucis de santé et d'une reconversion de plus en plus évidente vers le métier de réalisatrice, mais pas seulement : Angelina Jolie serait simplement fatiguée d'Hollywood

"Lui veut faire des films, elle non"

À lire aussi
Le chanteur Nino Ferrer en janvier 1970 à Paris Biographie
Nino Ferrer : « Brigitte Bardot, le grand regret de ma vie »

Alors que ses œuvres de charité prennent une place toujours plus importante dans sa vie, sa voix compte de plus en plus : elle est régulièrement invitée à s'exprimer lors de réunions au sommet, se rend souvent à la Journée mondiale des réfugiés à Washington D.C. Et si la Fondation Jolie-Pitt, qui intervient lors de crises humanitaires, est née des mains des deux célébrités, il semblerait que leurs engagements aient pris une tournure différente

Ce serait, entre autres différends, cet engagement humanitaire aurait creusé un fossé entre elle et Brad Pitt : "Plus elle vieillit, plus elle devient sérieuse, et elle n'en peut plus d'Hollywood. Lui veut faire des films, elle non. C'est une différence fondamentale. Il en va de la manière dont on vit sa vie", explique un proche du couple. Une mission qui semble prendre le pas sur les autres aspects de la vie de l'actrice qui, à 41 ans, semble prête à opérer un virage à 180 degrés. Angelina Jolie va-t-elle définitivement se consacrer à son travail pour l'ONU, comme Audrey Hepburn a abandonné Hollywood pour collaborer avec l'UNICEF ? De sex-symbol à nouvelle Kofi Annan, il n'y a peut-être que quelques pas. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
People Angelina Jolie Humanitaire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants