1 min de lecture Claire Chazal

Départ de Claire Chazal : "J'ai le blues du dimanche soir", crie Pascal Praud

REPLAY - ÉDITO - C'est la fin d'une époque. Claire Chazal ne présentera plus le journal de "TF1" le week-end. De quoi faire réagir le journaliste.

Pascal Praud Le Praud de l'info Pascal Praud
>
Départ de Claire Chazal : "J'ai le blues du dimanche soir", crie Pascal Praud Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Les auditeurs ont la parole - Praud
Pascal Praud et Loïc Farge

"Elle murmure les nouvelles à l'oreille des Français. Elle est phénoménale, Claire. Elle mériterait d'être dans le journal, dans son journal de Claire Chazal", s'amuse Pascal Praud. "Le glamour sans la distance, le chic avec simplicité, un peu de douceur dans un monde de brutes", décrit le journaliste. "Les ricaneurs professionnels ont moquée ses interviews de salon et ses questions courtoises. Claire Chazal demeure une grande journaliste, cultivée et curieuse", poursuit-il.

"Et puis il y a la mélancolie qu'on devine. La barre au sol, la danse contemporaine, François le fils, Patrick le père : la vie est un roman-photo paris-matché depuis vingt-cinq ans. Chemise blanche et pieds nus", raconte Pascal Praud.

"TF1" ne lui reproche rien, sinon le temps qui passe

Pascal Praud
Partager la citation

"TF1 congédie Claire Chazal et ne lui reproche rien, sinon le temps qui passe. Vingt-cinq ans de présentation, la moitié de Michel Drucker", ajoute le journaliste. "À la télévision, les garçons ont les cheveux blancs, mais les filles ont 35 ans. C'est injuste et c'est cruel", analyse-t-il.

"Chère Claire, j'ai le blues du dimanche soir", conclut Pascal Praud.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Claire Chazal Médias TF1
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants