1 min de lecture Littérature

Décès de Mary Higgins Clark : "Une femme d'une simplicité extraordinaire", confie son éditeur

Mary Higgins Clark est décédée à l'âge de 92 ans vendredi 31 janvier aux États-Unis. La romancière américaine, surnommée "reine du suspense" a marqué la carrière du patron de la maison d'édition Albin Michel Francis Esmenard. Il raconte ses souvenirs.

Ophelie Meunier Le Journal Inattendu Ophélie Meunier iTunes RSS
>
Décès de Mary Higgins Clark : "Une femme d'une simplicité extraordinaire", confie son éditeur Crédit Image : JACQUES DEMARTHON / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot édité par Cassandre Jeannin

On la surnommait "la reine du suspense", la romancière américaine Mary Higgins Clark est décédée vendredi 31 janvier à l'âge de 92 ans. Rien qu'aux États-Unis, elle a vendu plus de 100 millions de romans. Elle était devenue l'écrivaine la mieux payée au monde. La Nuit du renard est le roman qu'il l'a fait connaître en France en 1979. 

Au micro de RTL, le patron de la maison d'édition Albin Michel Francis Esmenard se souvient de quelques moments passés avec elle. "J'ai des souvenirs extrêmement émouvants. Son premier livre, c'était La Nuit du renard, on lui avait loué une limousine qui faisait 10 mètres de long. Elle était dans une joie, elle adorait être traitée comme une star mais c'était une femme d'une simplicité extraordinaire." 

"D'ailleurs la France l'adorait. On lui a fait faire plusieurs fois le tour de France avec des signatures dans les librairies. Elle parlait pas un mot de français mais les gens l'adoraient. Elle a été reconnue plus en France au début qu'aux États-Unis. La reine du suspense c'était en France et puis c'est devenu aussi un succès international", confie l'éditeur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Édition People
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants