2 min de lecture People

Clint Eastwood : son amour des femmes, ses mensonges et sa peur de la mort

PODCAST - Clint Eastwood n'a jamais avoué qui il était vraiment. Sa vie est une suite de personnages qui se croisent sans se rencontrer, de femmes et d'enfants dont on ignore le nombre exact. Le cinéma sera à jamais le seul endroit où cet homme sans visage pouvait se reconnaître dans un miroir... Découvrez le portrait de l'icône d'Hollywood, raconté par Jean-Alphonse Richard.

Jean-Alphonse Richard Confidentiel Jean-Alphonse Richard iTunes RSS
>
Les mystères de la vie de Clint Eastwood Crédit Image : Capture YouTube | Crédit Média : Jean-Alphonse Richard | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard édité par Amandine Lemaire

Clinton Eastwood Junior est né le 31 mai 1930 à Los Angeles, dans une amérique balayée par la crise économique et la dépression. Les infirmières de la maternité ont surnommé ce gros bébé Samson, comme le colosse de l'Antiquité, à cause de sa grande taille et de son poids de 5 kilos et 200 grammes. Le père de Clint, Clinton Senior, s'est retrouvé au chômage. Sa jeune épouse, Ruth, ne travaille pas. Il est temps de prendre la route. Et d'écrire pour Clint Eastwood le premier chapitre, romancé, d'une histoire américaine. 

Quand la famille Eastwood revient se fixer à Piedmont, tout près d'Oakland, Clint est déjà un beau et grand garçon, plus très loin des 1 mètre 95 qu'il va bientôt atteindre. Sa silhouette élancée, son sourire permanent et ses yeux bleus font tourner les têtes des filles. A 14 ans, il est déjà dans les bras de l'une de ses voisines qui l'initie au plaisir secret de la chair. Les filles, puis les femmes vont être l'un des fils rouges essentiels de la vie de Clint Eastwood... Sans elles on ne peut pas le comprendre. Une diagonale obsessionnelle qui l'entraînera souvent vers de sombres horizons, ceux de mensonge, de la dissimulation, et de l'affrontement...
 
Clint Eastwood n'est pas taciturne mais plutôt solitaire. Il ne porte aucun attention à sa petite soeur, Jeanne, née quatre ans après lui. Il n'en sera jamais proche et finira par l'ignorer. Il passe son temps à changer d'école. Il est renvoyé d'un établissement  pour avoir écrit des propos salaces sur un tableau. Il entre alors au lycée technique d'Oakland, section mécanique, avec deux priorités déclarées : "Les voitures rapides et les filles faciles". Clint pourrait en ajouter une troisième : le jazz. C'est sa mère qui collectionne les disques. Il connait déjà par coeur  tous les standards et les nom des musiciens qui le font rêver...Dave Brubeck, Count Basie ou Duke Ellington...
 
Clint Eastwood joue un peu de piano mais il est trop paresseux pour vraiment apprendre : "J'ai parfois des regrets de ne pas avoir persévéré" dit-il. Un bac technique en poche à 19 ans alors que d'autres l'ont à 16 ans et aucun projet. Ses beaux yeux  suffisent à lui ouvrir les portes des villas avec piscine pour des fêtes où il n'est pourtant pas invité. Il enchaîne les petits boulots, commis épicier, caddie sur les parcours de golf, employé dans une fabrique de pâte à papier de Springfield... Il songe alors à des études de musique, s'inscrit à l'Université. Mais l'armée va choisir pour lui un autre destin...


Découvrez la suite du portrait intime de Clint Eastwood en écoutant le podcast en-haut de cet article. 

L'invité Confidentiel

Bernard Benoliel,  directeur de l’action culturelle à la Cinémathèque française auteur du livre "Clint Eastwood" paru aux éditions des Cahiers du Cinéma . 

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
People Biographie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants