2 min de lecture People

Chris Evans défend Daniel Craig attaqué pour avoir utilisé un porte-bébé "peu viril"

Le journaliste britannique Piers Morgan a déclenché une polémique en s'attaquant aux pères qui utilisent ces dispositifs pour s'occuper de leurs bébés.

Daniel Craig, le 26 octobre 2015
Daniel Craig, le 26 octobre 2015 Crédit : LEON NEAL / AFP
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

"Bond émasculé". C'est par cette remarque que l'on pensait appartenir à un autre âge que le journaliste britannique Piers Morgan a commenté une photo de l'acteur Daniel Craig, célèbre pour incarner en ce moment l'espion James Bond. Le crime du comédien ? Porter sa petite fille née le 1er septembre 2018 dans un porte-bébé, ventre contre ventre. 

Le journaliste et star de la télévision au Royaume-Uni depuis des décennies a posté sur Twitter la photo avec en commentaire : "Oh Non 007, pas toi ! #PorteBébé #BondÉmasculé". Le tweet a soulevé l'indignation de nombreux internautes. Des dizaines de pères ont partagés des photos d'eux avec leurs bébés pour soutenir l'acteur et démontrer qu'il n'y avait rien de honteux à porter soi-même son enfant. 

D'autres ont attaqué directement le journaliste pour sa position jugée rétrograde : "Être un bon père c'est d'abord montrer que l'on contrôle la situation et ne pas montrer sa peur. Si vous avez peur que porter votre enfant atteigne votre virilité, vous avez déjà perdu, vous êtes effrayé, vous avez peur du regard des autres, une terrible faiblesse", notait un internaute avant d'ajouter, sarcastique : "Au fait, c'est Daniel Craig sur la photo, pas James Bond. Daniel est un acteur, et il doit être très bon pour que vous pensiez que James Bond existe vraiment".

Captain America à la rescousse

Le coup de grâce a été administré par Chris Evans, l'acteur américain qui incarne Captain America dans les films Marvel. "Tu dois être vraiment peu sûr de ta propre virilité pour critiquer comment un autre homme porte son enfant. Quiconque perd son temps à quantifier la virilité des autres est terrifié intérieurement", a écrit l'acteur. Son tweet a été liké près de 300.000 fois en moins de 10 heures. Celui de Piers Morgan, en comparaison, atteignait péniblement les 4.000 likes. 

À lire aussi
Salvador Dali à Cadaqués en 1965 people
Salvador Dali : " j'étais le premier des hippies "

Certains internautes ont même essayé l'humour pour tenter de détendre l'atmosphère. Piers Morgan n'a pas semblé amusé et il a même attaqué directement... Star Wars. À ses risques et périls... "Eh Piers Morgan, avez-vous déjà regardé Star Wars ?, demandait le journaliste David Munday en postant une image de Luke Skywalker portant Yoda sur son dos. "Non, a rétorqué Piers Morgan, je hais Star Wars au moins autant que je hais les porte-bébés".

Ce que Piers Morgan voudrait, c'est que les pères portent leurs enfants dans leurs bras en utilisant leurs muscles et non un sac ou un harnais. Histoire de faire "comme les autres générations de pères", et comme lui.

Un habitué des polémiques

Ce n'est pas la première fois que le journaliste prend des positions polémiques sur la question de l'égalité homme-femme et les notions de genre, de virilité et de féminité. Il a été un virulent opposant à la Marche des Femmes de Washington le 21 janvier 2017 après l'investiture de Donald Trump, n'hésitant pas à décrire les manifestantes comme des "féministes enragées" aux protestations "vides". 

Il avait critiqué Justin Trudeau pour avoir voulu changé le terme "mankind" par "peoplekind" et utiliser un vocable moins sexiste. Il avait critiqué Lady Gaga pour avoir parlé de "syndrome post-traumatique" après son viol, considérant que seuls les militaires pouvaient avoir de tels troubles et que les stars tentaient de rendre glamour ce terme. 

Il avait aussi critiqué le décolleté "inapproprié" de Susan Sarandon aux SAG Awards de 2016 et considéré que la mannequin Tess Holiday était trop grosse pour faire la couverture de Cosmopolitan et que son corps envoyait un mauvais message au public de plus en plus concerné par l'obésité. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
People Société Famille
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants