2 min de lecture People

Charlotte Gainsbourg sur son père : "Il me faisait aller trop loin"

Dans les pages de "M, le Magazine du Monde", l'actrice revient sur le tournage compliqué de "Charlotte For Ever" ainsi que sur sa relation avec son père.

Charlotte Gainsbourg a tourné avec son père le film "Charlotte For Ever"
Charlotte Gainsbourg a tourné avec son père le film "Charlotte For Ever" Crédit : VALERY HACHE / AFP
Manon Bricard
Manon Bricard
Journaliste

Une "fille de" qui a réussi à voler de ses propres ailes. Charlotte Gainsbourg a été rapidement exposée aux yeux du monde par son père, véritable légende de la chanson française, avant de faire sa propre carrière au cinéma. Alors qu'elle est encore adolescente, Serge Gainsbourg en fait sa muse et la fait travailler sur ses différents projets artistiques.

Dans le clip de la chanson Lemon Incest d'abord, puis sur l'album et le film Charlotte For Ever. La comédienne revient dans les colonnes de M le Magazine du Monde sur cette dernière expérience, "très compliquée", ainsi que sur sa relation professionnelle avec son défunt père. En 1986, le sulfureux Serge Gainsbourg lui écrit un album, Charlotte For Ever et décide d'en faire un film. Sur le tournage, la jeune adolescente est modelée en icône hollywoodienne. 

Contrôler son image

Son père lui apprend à se tenir devant la caméra et se livre à "de vrais diktats". Il cherche rapidement à contrôler son image : "Il avait tellement étudié sa propre image. Il avait tellement souffert, jeune, d'une prétendue laideur. Les femmes le trouvaient, semble-t-il, excessivement laid. Une fois qu'il a trouvé un uniforme, il avait établi une manière d'être."

Mais l'actrice garde un mauvais souvenir du tournage de Charlotte For Ever et particulièrement de la pression que lui faisait subir Gainsbourg père. "Il me faisait aller trop loin, faire des choses qui me gênaient. C'était difficile. Je faisais la tête sur les couvertures de journaux, je ne voulais faire aucun effort, c'était ma manière de me préserver. Il ne comprenait pas que ça ne me plaise pas alors qu'il achetait les journaux pour voir si on parlait de lui." 

J'aime mon père plus que tout, mais j'ai eu tellement de mal à me faire une vie.

Charlotte Gainsbourg
Partager la citation
À lire aussi
Laurent Gerra a fait une surprise à Michel Drucker people
"Tu es le Terminator de la télé", confie Gerra à Drucker en direct sur RTL

La cohabitation n'en a été que plus compliquée lors de ce tournage : "J'aime mon père plus que tout, mais j'ai eu tellement de mal à me faire une vie. Il était saoul en permanence, c'est éprouvant à vivre pour une enfant." Elle se mettait dès lors à surveiller ses moindres faits et gestes : "En public, c'était difficile. Je me transformais en flic sur le tournage, je guettais les écarts", raconte-t-elle.

Après cette coopération compliquée, Charlotte Gainsbourg a continué à jouer dans des films sulfureux, comme son père en avait le secret, tels Antéchrist ou Nymphomaniac. La comédienne sera prochainement à l'affiche du film d'Arnaud Desplechin, Les Fantômes d'Ismaël, présenté en ouverture du 70e Festival de Cannes. Le long-métrage sortira en salles le 17 mai.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
People Charlotte gainsbourg
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants