3 min de lecture Attentats à Paris

Attentats à Paris : auteur de la vidéo du Bataclan, Daniel Psenny se défend de tout voyeurisme

REPLAY - Auteur d'une vidéo sur les attentats au Bataclan, le journaliste du Monde avait été blessé en sauvant un homme dans la rue.

Philippe Robuchon Les Dessous de l'Ecran Philippe Robuchon iTunes RSS
>
Attentats à Paris : auteur de la vidéo du Bataclan, Daniel Psenny se défend de tout voyeurisme Crédit Image : Romain Boé | Crédit Média : Philippe Robuchon | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Robuchon
Philippe Robuchon Journaliste RTL

Le 13 novembre dernier, Danier Psenny, journaliste au Monde, se trouvait chez lui, juste derrière le Bataclan. Alors qu'il entend des coups de feu et qu'il voit des gens blessés et en train de fuir, il prend son smartphone et réalise une vidéo qui sera mise en ligne dès le lendemain sur le site du journal. La vidéo, libre de droit, sera visionnée plus de 20 millions de fois rien que sur le site et fera l'ouverture de l'édition spéciale de la chaîne américaine CNN.

Après avoir filmé et pris conscience de la situation, le journaliste est descendu dans la rue et a été blessé à l'épaule en portant secours à un Américain. Une action héroïque qui l'aide "sûrement" à aller mieux". Avoir sauvé cet homme, "c'est une manière de se dire on n'est pas vaincu".

Voyeur ou témoin ?

Seize jours après les attentats qui ont fait 130 morts à Paris, dont 90 au Bataclan, Daniel Psenny, "vivant et debout, c'est l'essentiel", pense "à toutes ces vies et ces familles endeuillées". Il explique avoir eu un "réflexe journalistique" en filmant la scène. "À ce moment, je ne suis pas du tout conscient que c'est une attaque terroriste", assure-t-il, et face à l'incompréhension devant l'agitation il veut un "témoignage, un document". Aujourd'hui, face à ceux qui l'accusent de voyeurisme, il assure n'avoir "aucune culpabilité".

Hospitalisé après avoir été blessé, Daniel Psenny a fait l'objet de nombreuses sollicitations des médias. Véritablement harcelé, il explique avoir vu la différence entre la presse européenne et l'anglo-saxonne, bien plus intrusive. En tant que journaliste, il comprend néanmoins cette chasse à l'information. D'ailleurs, il compte reprendre le travail au Monde dès que possible, arguant que retravailler est "une bonne thérapie".

L'année mouvementée de Thierry Thuillier

À lire aussi
Chloé Verhlac, veuve de Tignous médias
VIDÉO - "On n'est pas couché" : pour la veuve de Tignous, "ils ont tué un mec bien"

Ancien directeur de l'information de France Télévisions, Thierry Thuillier a connu une année 2015 mouvementée. Au printemps dernier, il quitte le service public au printemps à l'annonce de la nomination de Delphine Ernotte. Un choix qu'il assume totalement. "Ou on estime qu'on peut continuer son travail dans des conditions qui sont correctes ou on estime qu'on a fait son temps et qu'il faut passer à autre chose".

Juste avant l'été, il devient directeur des sports chez Canal+ avant de se faire évincer à la rentrée avec l'arrivée deVincent Bolloré à la tête du groupe. Il assure ne pas l'avoir vu venir. Il est désormais chez Elephant, la société de production à l'origine notamment de Sept à huit, Parents mode d'emploi, ou Fais pas ci, Fais pas ça.Il sera chargé de développer l'offre des magazines.

Dans l'actualité médias cette semaine

- Nouveau coup dur pour Canal+ qui s'est fait souffler les droits de la Premier League par le PDG du groupe Altice Patrick Drahi cette semaine.

- Le CSA n'a relevé aucun manquement lors de la couverture des attentats. Durant les attentats de janvier dernier, il en avait relevé 36 et dressé 21 mises en demeures.

- Éric Monnier a été évincé de la direction de France 2. En cause, ses méthodes de management souvent contestés au sein de la rédaction.

- Franck Ribéry va assigner CNN en justice.La chaîne américaine avait utilisé une photo de lui pour illustrer la mort d'une jeune femme lors d'une séance de cryothérapie. Son avocat évoque au moins 1,4 millions d'euros de dommages et intérêts.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Journalisme Canal+
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants