1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Quand Alsa rendait hommage à l’Alsace française
2 min de lecture

Quand Alsa rendait hommage à l’Alsace française

Après 1870, la France perd l'une de ses régions. Mais les Alsaciens veulent rester français. L'un d'eux, rend hommage à l'Alsace française en créant sa marque de levure, la marque à l'alsacienne, Alsa.

Un sachet de levure Alsa
Un sachet de levure Alsa
Quand Alsa rendait hommage à l'Alsace française
00:03:11
Anaïs Bouissou

En 1871, la France rend les armes après plusieurs mois de guerre contre l’ennemi allemand. La France doit payer un lourd tribut : donner une grande partie de l’Alsace et de la Lorraine à l’Allemagne. L’annexion est mal vécue par les Alsaciens. Plus de 120.000 d’entre eux décident de déménager pour rester français. L’un de ces Alsaciens s’appelle Emile Moench, il est tout jeune boulanger et il sera la fondateur de la marque Alsa. "On imagine qu’il a pu être très affecté puisqu’il s’installe du côté de Nancy avec sa femme, raconte Caroline Dupoizat, chef marketing de la marque selon qui se comportement traduit une "volonté de rester français et puis un rejet de cette germanisation". Emile Moench commence à vendre sa levure pour gâteaux, une levure française donc, mais nostalgique de l’Alsace. "On a perdu l’Alsace et ça va se traduire dans leur commerce. Emile Moench l’a dessinée comme emblème de la marque Alsa et on retrouve tout au long de l’histoire de la marque une ode aux provinces perdues, un attachement qui était si cher au fondateur d'Alsa", poursuit-elle.

Le nom Alsa, et son image sont aussi dans l’air du temps. Barbara Hess, directrice du mémorial d’Alsace Moselle raconte qu'à l'époque de nombreuses "affiches publicitaires (...) ont pu effacer la frontière (...) C'est un filon qu'exploitaient les chargés de communication". La levure plait, et l’image de l’Alsacienne est rapidement diffusée partout en France. "Au départ c’était le curé du village qui le commercialisait. Et petit à petit elle gagne les foyers français. Elle n’a pas été commercialisée en Allemagne", ajoute Caroline Dupoizat. Avec le temps, l’Alsace s’apaise, la langue allemande se développe dans les écoles, et les alsaciens commencent à se faire à leur nouvelle nationalité.

Tout change en 1914, avec la guerre, la reconquête des territoires perdus devient un argument majeur. Selon Barbara Hess, "l'objectif était de récupérer les provinces perdues. Tous les supports ont été exploités pour pouvoir justifier de l’appartenance de l’Alsace à la France et la ménagère aussi a du avoir son rôle dans la transmission de propagande". Après la guerre, l’Alsace-Moselle est officiellement restituée à la France et la marque Alsa continue de rendre hommage à la patrie. "Emile Moench publie un livre de recette avec le fameux gâteau du poilu, facile à faire". Les références historiques et politiques sont peu à peu gommées mais le logo de l’Alsacienne demeure. Aujourd’hui la marque vend un petit sachet rose toutes les 3 secondes.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub