1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Pourquoi dit-on "faire chou blanc" ?
1 min de lecture

Pourquoi dit-on "faire chou blanc" ?

Faire chou blanc fait partie de ces expressions que l’on utilise au quotidien, mais dont l’origine est vraiment mystérieuse.

Des quilles sur une piste de bowling.
Des quilles sur une piste de bowling.
Crédit : Luis ACOSTA / AFP
Questions au saut du lit du 09 mai 2021
03:21
Jean-Baptiste Giraud

Nous vous proposons trois origines à cette expression, mais une seule est la bonne ! 

Réponse 1) L’expression "faire chou blanc" vient du verbe "échouer" Quand on échoue, on ne coche pas la case, elle reste donc en blanc.

Réponse 2) Le chou comme chacun sait, ce n’est pas très digeste. Tout seul, cuit à l’eau, c’est un peu la punition... Autrefois, faire chou blanc, c’était donc faire un mauvais repas, par opposition avec faire bombance.

Réponse 3) faire chou blanc est une expression née dans le Berry. Là-bas, on dit d’un échec que c’est un "coup à blanc" et comme le c se prononce "ch", cela a donné "chou blanc" en français...

Faire chou blanc, une histoire de phonétique

À lire aussi

La bonne réponse est la réponse 3 ! Oui, faire chou blanc "viendrait", selon les linguistes, qui ne sont parfois pas totalement sûrs de leurs explications, du berrichon. Pourquoi ? Parce que dans le Berry, les sons en "k", deviennent des "ch". Et donc, quand un berrichon disait qu’il avait fait "coup blanc" il prononçait "chou blanc".

Il faut savoir qu'au XVIe siècle, les berrichons étaient passionnés d’une sorte de jeu de quilles, un ancêtre du bowling, dans lequel faire "coup blanc", c’était n’avoir marqué aucun point. 

Coup blanc, chou blanc.. L’expression a fait tache d’huile et s’est répandue telle quelle dans tout le pays. 

L’expression "comme un chien qui arrive dans un jeu de quilles", date de cette époque aussi.
Mais il ne faut pas se méprendre sur l’expression. L’expression correcte c’est “arriver ou recevoir comme un chien dans un jeu de quilles”. Quand on arrive comme un chien dans un jeu de quilles, c’est qu’on arrive au mauvais moment. Et quand on est reçu comme un chien dans un jeu de quilles, c’est qu’on est très mal reçu, voire même, mis à la porte directement ! 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/