1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Météo : comment se forment les orages ?
1 min de lecture

Météo : comment se forment les orages ?

Récurrents en France ces dernières semaines, savez-vous dans quelles circonstances le ciel peut être déchiré par les orages ?

Un orage (illustration)
Un orage (illustration)
Crédit : NICOLAS TUCAT / AFP
Météo : comment se forment les orages ?
03:36
Jean-Baptiste Giraud - édité par Florine Boukhelifa

Ces derniers jours, de nombreux Français se sont retrouvés sous la pluie. À certains endroit, la météo était encore plus capricieuse avec des orages, parfois violents. Il est tentant de mettre en cause les températures de ce mois de juin, dignes de celles des mois de juillet et d'août, mais rappelons-nous que des orages peuvent également intervenir en automne, même en hiver. Alors, pourquoi et comment se forment-ils ?

Réponse 1 - L’arrivée massive de sable du Sahara, porté par des vents chauds en provenance du sud, sème la pagaille dans notre ciel et déclenche des orages. Ces derniers sont une forme de réaction de notre atmosphère à cette agression extérieure, comme un éternuement.

Réponse 2 - Le bombardement électromagnétique en provenance du soleil déséquilibre notre atmosphère et provoque les orages, aussi bien en été qu’en hiver. Sous nos latitudes, cela donne des orages, et plus au Nord, au niveau du cercle arctique, cela donne les aurores boréales.

Réponse 3 - L’orage est la manifestation d’un déséquilibre de charges électriques dans un ciel nuageux, c’est à dire un ciel humide. Des charges positives montent, arrachées au sol, quand des charges négatives descendent de plusieurs kilomètres d’altitude, du sommet d’un cumulonimbus. La rencontre des deux provoque l’orage et les éclairs.

L'éclair, outil de "décharge électrique"

À lire aussi

La bonne réponse est... la 3 ! Oui, l’orage est provoqué par un déséquilibre de charges électriques entre la Terre et le ciel. Il survient principalement en été, parce qu’il faut que de l’air chaud rencontre de l’air froid, mais cette situation de masses d’airs chaudes et froides qui se croisent, se heurtent et se superposent peut intervenir à n'importe quelle saison.

Le déséquilibre ainsi provoqué peut ne durer que quelques minutes, et quand les charges électriques sont à nouveau normales, l’orage s’arrête aussi vite qu’il a débuté. L'éclair est quant à lui l'outil de purge permettant la "décharge électrique" : il affaiblit l'orage jusqu'à la fin du déséquilibre entre le haut du nuage d'orage et le sol.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/