1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Grandes vacances : pourquoi tombent-elles l’été ?
2 min de lecture

Grandes vacances : pourquoi tombent-elles l’été ?

ÉCLAIRAGE – Si comme Aurélien 12 ans, vous vous demandez pourquoi les grandes vacances tombent l’été, en voici la raison.

Vacances d'été : pourquoi tombent-elles l’été ?
Vacances d'été : pourquoi tombent-elles l’été ?
Crédit : Valentino BELLONI / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Pourquoi les grandes vacances tombent-elles pendant l'été ?
02:13
Cyprien Cini - édité par Céline Morin

Question beaucoup plus complexe qu'on pourrait le croire puisqu'à la base, ce n'est pas pour faire bronzette, non. Dès le XIIIème siècle, alors que l'école n'est pas du tout obligatoire et que l'enseignement n'est pas uniformisé, le pape Grégoire II décide d'accorder un mois de vacances l'été pour tout le monde puisse aller travailler dans les champs, faire les moissons. Parce que se nourrir l'esprit, c'est bien, mais se nourrir tout court, c'est encore plus important. 

Puis, en 1800, au XIXème siècle, collèges et lycées ne sont fréquentés que par la très grande bourgeoisie et l'aristocratie. Pas question, donc, d'aller faire les fonds à l'été. En revanche, du 15 août au 1er octobre, c'est la période de la chasse à courre. Et c'est immanquable. Du coup, collèges et lycées ferment leurs portes pour que les grands bourgeois puissent prendre de grandes vacances. 

Plus tard, petit à petit, l'école va s'ouvrir, va devenir le fer de lance de la IIIème République qui va harmoniser le système scolaire. Les instituteurs méritants, par extension leurs élèves, vont avoir droit à quinze jours de vacances dès le primaire. En partant de cette date historique de ce calendrier de la chasse, la période va de plus en plus être avancée et même différente d'une région à l'autre. Car quand l'école devient gratuite, laïque et obligatoire, ce sont les préfets qui fixent les dates des vacances d'été. Et elles ne durent qu'un mois. 

On est allé jusqu'à dix semaines de vacances d'été

En 1922, elle passe à six semaines. Mais alors, ce n'est pas pour faire plaisir aux élèves non plus, non. C'est pour qu'ils aident à reconstruire le pays, toujours en manque de main d'œuvre après la Guerre de 14-18. À chaque fois, c'est pour bosser. En 1938, c'est le Front populaire qui, dans la foulée des congés payés de 1936, ajoute encore deux semaines de vacances scolaires à titre expérimental. Donc, là, on arrive à 8. 

À lire aussi

Et visiblement, l'expérience a séduit. Sachez-le, on est même allé jusqu'à dix semaines de vacances d'été, entre 1961 et 1980. Mais bon, dix semaines d'un coup, ça faisait vraiment beaucoup. On a donc enlevé deux semaines qu'on a mises à la Toussaint et l'hiver, histoire de rééquilibrer un peu les choses. 

Alors finalement, si les grandes vacances tombent en plein été, c'est au départ, pas du tout pour que tout le monde profite du beau temps. Mais finalement, les choses ne sont vraiment pas si mal faites. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/